Vainqueur à l’aller (1-0), Chelsea a validé sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions en s’imposant à domicile face à l’Atletico Madrid (2-0), lors du match retour. Un succès logique pour le club anglais.

Dominateurs dès l’entame, les Blues ont longtemps eu la possession… mais peu d’occasions. La faute à un manque de précision et d’imagination dans la dernière passe pour les hommes de Thomas Tuchel, qui ne trouvaient pas le cadre sur des tentatives d’Alonso et James. Malgré un léger mieux pendant dix minutes ensuite, l’Atletico ne montrait pas grand-chose et s’approchait rarement de la surface londonienne, où Suarez puis Carrasco s’écroulaient après des contacts sans obtenir de penalty. C’était limite, mais l’arbitre ne bronchait pas.

Finalement, Chelsea trouvait la faille sur sa première tentative cadrée. Au terme d’un contre-éclair, Werner offrait un caviar à Ziyech sur un centre au niveau du point de penalty (1-0, 34e). Une ouverture du score globalement méritée pour la formation anglaise qui avait montré de meilleures choses que son adversaire dans le jeu au cours de ce premier acte. Cette ouverture du score n’a pas réveillé une équipe espagnole très décevante dans le jeu jusqu’au renvoi des vingt-deux acteurs aux vestiaires.

Malgré les changements tactiques opérés par Diego Simeone après la pause, l’Atletico n’a jamais réussi à se relancer dans cette rencontre. Il fallait même deux arrêts d’Oblak face à Werner puis Ziyech pour maintenir les Rojiblancos en vie dans ce huitième de finale. Si Joao Félix se procurait deux occasions dans le dernier quart d’heure, le leader de la Liga plombait définitivement la fin de son match avec l’expulsion de Savic. Le défenseur écopait d’un carton rouge pour un coup de coude dans la poitrine de Rüdiger. A dix contre onze, la mission était impossible pour l’Atletico, qui encaissait un dernier but d’Emerson dans le temps additionnel (2-0, 90e+4).

Bayern 2-1 Lazio (Bayern qualifié)

Large vainqueur à l’aller (1-4), le Bayern Munich s’est de nouveau imposé contre la Lazio Rome (2-1) en 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Le club allemand valide son billet pour les quarts.

Cette deuxième défaite n’est pourtant pas méritée pour les Italiens qui refusaient de subir la domination des Bavarois. Ambitieux dans le jeu, les hommes de Simone Inzaghi parvenaient à enchaîner les séquences de possession face à une équipe du Bayern peut-être en mode gestion. Il n’empêche que l’Allemand Sané se procurait la première occasion sur une frappe enroulée non cadrée. Juste avant la réponse de Milinkovic-Savic à bout portant mais dont la tête était mal ajustée face au gardien Nübel.

Rien de très emballant compte tenu du petit rythme de la rencontre enfin animée par un coup de sifflet de l’arbitre, qui accordait un penalty généreux au Bayern pour un léger accrochage de Muriqi sur Goretzka. L’occasion pour l’inévitable Lewandowski (1-0, 33e) d’ouvrir le score, sans pour autant donner une nouvelle physionomie à la partie. La confrontation était déjà jouée et les deux équipes l’avaient compris depuis longtemps.

On retrouvait tout de même un Bayern un peu plus tranchant au retour des vestiaires, notamment par l’intermédiaire de Lewandowski, battu dans son duel en angle fermé par Pepe Reina, puis neutralisé par le poteau ! Il fallait finalement attendre la sortie du Polonais et l’entrée de Choupo-Moting (2-0, 73e) pour voir le champion d’Europe creuser l’écart. Autant dire que la Lazio avait définitivement perdu tout espoir. C’est donc pour l’honneur que l’entrant Parolo (2-1, 82e) marquait de la tête sur coup franc. Pas brillant mais peu inquiété, le Bayern se qualifie tranquillement pour les quarts de finale.

Check Also

FC Barcelone : Joan Laporta a choisi le coach pour la saison prochaine !

Le président du FC Barcelone a choisi d’enrôler Xavi Hernandez pour occuper le banc …