Barça-Real: un enregistrement sonore change tout dans l’affaire du penalty

Un échange entre l’arbitre de Barça-Real et un assistant relance la polémique sur le penalty accordé en faveur de Madrid, samedi lors du Clasico remporté par les Merengue (1-3).

La polémique entourant le penalty accordé au Real Madrid, samedi lors du Clasico (1-3), a connu un nouveau rebondissement lundi soir. La chaîne espagnole Deportes Cuatro a dévoilé un échange audio entre l’arbitre de la rencontre, Juan Martinez Munuera, et l’un de ses assistants en charge de la vidéo. Celui-ci intervient après l’arrêt du match effectué par l’arbitre principal après une action litigieuse entre Sergio Ramos et Clément Lenglet dans la surface de réparation barcelonaise.

Martinez Munuera entend un premier avis qui relance tout: « Ramos attrape le maillot (de Lenglet, ndlr) en premier. » Dans l’incertitude, l’arbitre a finalement consulté les images de l’action avant de déjuger ses pairs et d’accorder un penalty en faveur du Real, estimant que la faute était plutôt commise par Lenglet. Sergio Ramos l’a transformé, redonnant l’avantage aux hommes de Zinedine Zidane, finalement vainqueurs 1-3 au Camp Nou.

Selon la Cadena Ser, un autre de ses assistants lui aurait pourtant assuré le contraire en confirmant la position du VAR: « C’est une faute de Ramos, c’est une faute de Ramos ». Martinez Munuera en a décidé autrement. Mais ces nouveaux éléments ajoutent à la colère du clan barcelonais. Le Barça s’est officiellement plaint de l’arbitrage auprès de la Fédération espagnole de football. Selon les informations de Deportes Cuatro, le club va demander les enregistrements de la salle du VAR pour appuyer son dossier.

La presse catalane s’est immédiatement emparée de ce nouvel élément qui fait la Une des deux principaux quotidiens, Sport et Mundo Deportivo, ce mardi matin. Lundi, Sport avait enquêté sur le soutien porté par l’arbitre principal au Real Madrid en se rendant sur son lieu de résidence pour recueillir les témoignages de ses proches.

Avec RMC