Insultes racistes contre Vinicius: le match Brésil-Guinée transformé en événement antiraciste à Barcelone?

Image default
A la uneFoot Evénement

Le Brésil, qui doit affronter la Guinée à Barcelone en juin, veut marquer le coup dans le cadre de la lutte antiraciste en soutien à sa star Vinicius Jr.

Le 17 juin, à Barcelone, le Brésil affrontera la Guinée en match amical. Cette rencontre, actée depuis peu, prend une toute nouvelle dimension depuis l’affaire des nouvelles insultes racistes proférées par des supporters espagnols à l’égard de Vinicius Jr. Selon Globo, la fédération brésilienne de football souhaite faire de cette affiche un événement antiraciste en Espagne.

Particulièrement soutenu par les instances de son pays, Vinicius Jr aurait été approché par sa fédération pour savoir s’il se sent capable de disputer cette rencontre avec une telle charge symbolique. L’ailier du Real Madrid aurait répondu par l’affirmative et se serait même déclaré impatient de jouer ce match.

La fédération aurait convié Gianni Infantino et Aleksander Ceferin, respectivement présidents de la FIFA et de l’UEFA. Les officiels de la fédération espagnole auraient aussi été conviés.

L’Espagne hausse le ton

Trois hommes suspectés de « comportements racistes » lors du match de dimanche à Valence, où Vinicius Jr a été visé par des injures et cris de singe, ont été interpellés mardi par la police. Ces trois jeunes de 18 à 21 ans, arrêtés grâce à la collaboration du club du Valence CF, ont été placés en garde à vue puis remis en liberté en attendant des suites judiciaires. Signe supplémentaire de fermeté: la police a annoncé avoir arrêté quatre autres personnes, dont trois membres d’un groupe de supporteurs ultras dans l’enquête sur la pendaison d’un mannequin à l’effigie de Vinicius le 26 janvier, jour d’un derby remporté par le Real contre l’Atlético de Madrid.

Cible régulière d’attaques racistes depuis son arrivée au Real Madrid en 2018, l’international brésilien est monté au créneau dimanche soir dans un message sur Instagram pour exprimer son ras-le-bol. « Ce n’était pas la première fois, ni la deuxième, ni la troisième. Le racisme est normal en Liga », a-t-il regretté. Les insultes envers Vinicius Jr ont suscité de nombreuses condamnations à l’étranger et en Espagne, où la présence du racisme dans les stades et une partie de la société est dénoncée de longue date par les joueurs et les associations antiracistes, qui jugent le problème insuffisamment pris au sérieux.

Pointée du doigt pour son laxisme supposé, la ligue espagnole (LaLiga) s’est défendue en indiquant manquer de pouvoir de sanction. Elle a assuré avoir transmis huit plaintes à la justice cette saison pour des attaques envers Vinicius, restées pour la plupart et à ce stade sans effet.

Avec RMCsport

Related posts

Liga : le voyage agité et polémique du Real Madrid

Admin

Toni Kroos déteste le maillot du Real Madrid

Admin

LAF: Simba et Al Ahly assurent le spectacle en match d’ouverture

Admin