Coupe du monde féminine : le Nigeria décroche la première victoire africaine !

Image default
A la uneCoupe du mondeFoot EvénementFoot Féminin

Les Super Falcons sous leur meilleur visage ! Pour leur second match dans cette Coupe du monde féminine après le nul encourageant contre le Canada (0-0), les joueuses du Nigeria n’ont pas tremblé face à l’Australie (3-2) ce jeudi à Brisbane. Une performance pour le moins prometteuse – qui plus est face à l’un des deux pays organisateurs – et qui les rapproche grandement de la qualification en 8es de finale.

La première mi-temps n’a pourtant pas été de tout repos pour les troupes de Randy Marlon Waldrum. Dominées et menées au score suite au but d’Emily van Egmond (45e+1), elles ont vite su réagir et se montrer réalistes en égalisant peu avant la pause, par l’intermédiaire d’Uchenna Kanu (45e+6). La défenseure Osinachi Ohale leur a ensuite permis de prendre l’avantage peu avant l’heure de jeu (65e) avant qu’Asisat Oshoala, la joueuse du Barça, entrée en jeu, ne parachève leur succès quelques minutes plus tard (72e), récompensant un second acte plus abouti. Alanna Kennedy réussissait tout de même à réduire le score au bout du temps additionnel (90e+10), mais cette réaction tardive ne changera rien au sort de la rencontre.

Même si les Matildas ont beaucoup tenté (28 tirs) et qu’elles ont eu la possession en leur faveur (65 % vs 35), elles ont clairement manqué de précision devant les cages (seulement 8 tirs cadrés). Les Nigérianes ont à l’inverse réussi à se montrer plus efficaces (11 tirs, 6 cadrés). En empochant les trois points de la victoire, elles portent donc leur total à quatre unités et occupent désormais la tête du groupe à égalité de points avec le Canada, qui a battu l’Irlande mercredi (2-1). De bon augure…

La qualif’ en (très) bonne voie !

Pour son ultime rencontre dans ce groupe B, le Nigeria défiera lundi prochain l’Irlande, dernière du groupe et déjà éliminée avec deux défaites en deux sorties. Un simple match nul les qualifierait pour les huitièmes de finale de ce Mondial puisque le Canada (4 points) et l’Australie (3 points) s’affronteront dans le même temps. Même une défaite ne serait pas forcément rédhibitoire si l’Australie perd aussi. L’espoir est donc grand de voir les joueuses de Randy Marlon Waldrum poursuivre l’aventure au-delà de la phase de groupes. Et pourquoi pas tenter de faire mieux qu’en 1999, édition durant laquelle elles avaient atteint les quarts de finale… Le peuple nigérian est derrière ses footballeuses.

Avec Afrik-Foot

Related posts

APRÈS LA TRÊVE, LES LIONS ENCHAÎNENT: 15ème but de Habib Diallo, Retour gagnant pour Nicolas Jackson

Admin

CAN 2022 Contre Congo et Eswatini : Aliou Cissé décroche 3 binationaux

Admin

Ligue Europa : Ibrahimovic marque et porte le Milan AC

Admin