Real-City: le père d’Haaland donne sa version après avoir été viré de sa loge

Image default
A la uneFoot EvénementLigue des Champions

Alf-Inge Haaland, père et représentant d’Erling, a expliqué les raisons de son éviction de la loge où il assistait à la demi-finale aller de la Ligue des champions entre le Real Madrid et Manchester City (1-1), mardi.

Alf-Inge Haaland a davantage fait parler de lui que son fils, Erling, mardi lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions entre le Real Madrid et Manchester City (1-1). Le père et conseiller de la star des Cityzens a été filmé en train d’être évincé de la loge où il avait pris place pour assister au choc après avoir bien chambré les spectateurs espagnols.

« Le Real Madrid n’était pas content que nous célébrions le but de Kevin De Bruyne »

Plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux le montrent hilare en train d’adresser des saluts ironiques à la tribune, ou en posant la main derrière son oreille. Il a aussi été surpris en train d’adresser un bras d’honneur sur un autre passage. Selon la Cadena Ser, Alfie Haaland, passé par Manchester City et Leeds, aurait également lancé des cacahuètes sur les personnes situées en contrebas après avoir effectué des gestes déplacés.

Ce mouvement de tension a finalement conduit des agents de sécurité à intervenir et à l’exfiltrer de sa loge en compagnie de l’un de ses proches en début de seconde période. Quelques heures plus tard, le père Haaland est sorti du silence sur les réseaux sociaux en jetant la faute sur le Real Madrid et ses supporters.

« Le Real Madrid n’était pas content que nous célébrions le but de Kevin De Bruyne, a-t-il écrit sur Twitter. A part ça, nous avons dû bouger parce que les fans du Real Madrid n’étaient contents du 1-1. »

« Alfie » Haaland a joué comme footballeur professionnel entre 1989 et 2003 après des passages à Nottingham Forest, Leeds et Manchester City où il a mis un terme à sa carrière après un violent tacle de Roy Keane qui lui avait occasionné une grave blessure. Désormais âgé de 50 ans, il gère la carrière de son fils d’abord en compagnie de l’agent Mino Raiola, décédé le 30 avril 2022, puis de Rafaela Pimenta, sa successeur.

Avec RMCsport

Related posts

Brésil : Neymar ne veut pas entendre parler du PSG

Admin

Cidália Daniel Cuta, danger numéro 1 du Mozambique

Admin

Strasbourg : l’OM intéressé par Habib Diarra

Admin