Équipe de France : la véritable raison du clash entre Didier Deschamps et Karim Benzema

Image default
Foot d’ailleurs

Ce week-end, on en apprend un peu plus sur ce départ tumultueux de Karim Benzema juste avant le début des Bleus au Mondial 2022.

C’est reparti. L’interview de Didier Deschamps plus tôt cette semaine a mis le feu au lac. « En le quittant, je lui dis : « Karim, il n’y a pas d’urgence. Tu organises ton retour avec le team manager ». En me réveillant, j’apprends qu’il est parti. C’est sa décision, il ne vous dira pas le contraire, je la comprends et la respecte. […] Karim m’a dit lui-même qu’il n’aurait pas été prêt (…) Aucun joueur ne s’est réjoui de son départ comme j’ai pu l’entendre ou le lire. Karim le sait aussi. Je ne sais pas qui colporte pareilles rumeurs. Ce n’est même plus de la polémique, c’est de la malveillance », a notamment expliqué le sélectionneur national dans un entretien accordé au Parisien.

Des propos qui sont mal passés auprès du principal concerné, visiblement pas d’accord avec les arguments avancées par Deschamps. Il a ainsi réalisé plusieurs publications sur les réseaux sociaux qui ne laissent que très peu de place au doute. Samedi soir encore, le Madrilène a utilisé les réseaux pour expliquer qu’il compte bientôt prendre la parole : « bon bah je vais devoir m’expliquer pour le peuple ».

La nuit du 19 au 20 novembre, au coeur du clash

Dans son édition du jour, le journal L’Equipe en dit plus sur la relation entre les deux hommes, et surtout, sur ce départ tumultueux du Qatar. Alors que le staff médical des Bleus estimait que Benzema n’aurait pas pu jouer avant les demis, l’attaquant, connaissant son forfait, aurait demandé à partir de Doha en vol privé. Seulement, Mohamed Sanhadji, responsable de la sécurité de l’équipe, a expliqué que ça n’allait pas être possible. Il part finalement dans un vol de Qatar Airways pour Madrid tôt le matin, accompagné par un salarié des Bleus. Là où ça coince, c’est qu’ensuite, Deschamps affirme avoir dit à son joueur qu’il n’y avait pas urgence pour qu’il parte.
Deschamps ne l’a pas mis à la porte, comme expliquent certains, du moins pas selon l’ancien de l’OM et de Chelsea. Le sélectionneur affirme aussi qu’il a appris le départ de l’attaquant du Real Madrid en se réveillant le matin. Benzema affirme lui de son côté que Deschamps était là quand la décision de partir au matin a été prise… Depuis, les hommes ont parlé, en janvier notamment, et Benzema n’avait pas été très clair quant à ses intentions sur son avenir international et Deschamps reste dans le flou. Début mars en revanche, le joueur formé à l’OL se montre très clair lorsque le sélectionneur vient aux nouvelles. Plus qu’à attendre la version de Benzema…

Avec FootMercato

Related posts

FC Barcelone : Mauvaise nouvelle pour Philippe Coutinho

Admin

Ligue des Champions : la Premier League rejette le plan de l’UEFA !

Admin

La liste des 16 joueurs qui ont joué avec Messi et avec Ronaldo

Admin