Chelsea : Nicolas Jackson se nourrit des expériences de Salah et De Bruyne

Image default
A la uneFoot d’ailleursFoot-TanièrePremier League

Nicolas Jackson répond aux critiques en s’inspirant de Mohamed Salah et Kevin De Bruyne, explosifs en Premier League après leur passage à Chelsea. Le Sénégalais applique ainsi les recommandations de son coach, qui l’invite à ignorer « les gens qui ne connaissent pas le football », rapporte, hier, Talk Sport.

« De Bruyne était là et Salah était là. Ils ont connu des difficultés ici et sont désormais de grands joueurs. Ils n’ont pas écouté les gens qui ne connaissent pas le football », déclare Nicolas Jackson, qui bénéficie de l’appui de son coach. « Il (son coach) n’arrête pas de me le répéter. Il connaît le football ; ils ne connaissent pas le football, donc je ne les écoute pas. »

Arrivé à Chelsea en janvier 2012, pour 8 millions d’euros (5,2 millards FCFA) en provenance du KRC Genk, Kevin de Bruyne ne s’est jamais imposé à Stamford Brige (9 matchs, 1 passe décisive). Pis, le Belge a été trimbalé de prêt en prêt jusqu’à son transfert en 2014 pour 22 millions d’euros (14,4 milliards FCFA) au VfL Wolfsburg.

Après une saison en Bundesliga, le club allemand l’a vendu plus de trois fois son prix d’achat (76 millions d’euros, environ 50 milliards FCA) à Manchester City. Et depuis 2015, le natif de Drongen (32 ans) s’est imposé comme une valeur sûre du club de Premier League, disputant 358 rencontres avec les Citizens pour 96 buts inscrits et 153 passes décisives.

Mohamed Salah a connu le même sort après sa signature en 2014 en provenance de Bale, pour 16,5 millions d’euros (plus de 10 milliards FCFA). Envoyé aussitôt en prêt à la Fiorentina puis à la Roma, qui finit par l’acquérir en 2016 moyennant 15 millions d’euros (9,8 milliards FCFA). Avant que la Louve ne le cède en 2017 à 42 millions d’euros (27 milliards FCFA) à Liverpool, où l’Egyptien a, depuis, explosé pour s’imposer comme un joueur de classe mondiale (328 matchs avec les Reds, 200 buts et 87 passes décisives). Nicolas Jackson est, pour le moment, à l’abri de ces tracasseries.

« Même si tout le monde parle de conneries, je suis très heureux »

« Tout va bien. » Nicolas Jackson résume ainsi sa saison avec Chelsea, après son arrivée lors du mercato estival à 32 millions de livres sterling en provenance de Villarreal. « Ce n’est pas ce que je recherchais, même si c’est ma première saison », relativise-t-il. « J’aurais dû marquer plus parce que j’ai raté quelques occasions. La Premier League est différente de la Liga, d’où je viens. J’essaie de m’adapter », s’excuse Nicolas.

Auteur de son huitième but de la saison – son septième en Premier League – lors de la victoire 2-0 contre Sheffield United samedi, le Sénégalais de 22 ans, meilleur buteur des Blues, a de quoi répondre aux sceptiques. Toutefois, l’ailier international sénégalais met en avant son bonheur « même si tout le monde parle de conneries, je suis très heureux, je me fiche de ce que disent les gens », lâche le Lion, desservi par l’absence Christopher Nkunku et les déboires d’Armando Broja.

Et, Nicolas Jackson envoie ce signal à ses détracteurs : « Nous ne venons pas ici pour les vacances. Nous essayons de gagner chaque match, nous essayons de gagner pour l’entraîneur et de nous donner de la motivation chaque jour, chaque match parce qu’il a traversé cette situation. »

Ce mardi, Chelsea accueille Newcastle en quart de finale de la League Cup. Le Sénégalais a ainsi l’occasion de confirmer ses bonnes dispositions.

Avec Dsports.sn

 

Related posts

Manchester United : la belle prime de Cavani en cas de non-prolongation !

Admin

Équipe nationale : Youssouf Sabaly prend sa retraite internationale

Admin

FC Barcelone : discussions entre Messi et Koeman pour le capitanat

Admin