Angers : Cheikh Ndoye débouté en appel face à son ancien club

Image default
A la uneFoot d’ailleursMercato

Le milieu de terrain du Red Star reproche à son ancien club d’Angers le non-respect d’un pré-contrat de deux ans. En appel, la justice a débouté le joueur sénégalais qui va se pourvoir en cassation.

Il avait obtenu 450 000 euros en première instance. Mais en appel, Cheikh Ndoye n’a rien eu. L’ancien milieu de terrain d’Angers, aujourd’hui en Ligue 2, a été débouté de l’ensemble de ses demandes à l’encontre de son ancien club du Maine-et-Loire, selon le jugement de la cour d’appel d’Angers rendu ce vendredi et relayé par Ouest-France. Lors de l’audience fin décembre, celui qui est aujourd’hui le capitaine du Red Star réclamait trois millions d’euros au SCO.

La raison ? La signature d’un précontrat de deux ans, de 2019 à 2021, signé à l’été 2018. Le joueur, âgé aujourd’hui de 37 ans, était alors prêté à Angers, club qu’il avait quitté pour Birmingham un an plus tôt après y avoir évolué deux saisons. Mais le Sco n’avait finalement pas recruté le milieu de terrain, estimant qu’il était inapte après une rupture des ligaments croisés.

« Une aberration juridique »

Cheikh Ndoye et son avocat, Me Didier Lacombe, avaient obtenu en première instance une partie des plus de trois millions d’euros de salaires qui figuraient dans ce contrat. Mais ils avaient fait appel, dans l’espoir d’obtenir l’intégralité de cette somme. Le tribunal a estimé qu’en l’absence de visite médicale pour entériner le contrat, celui-ci n’avait plus de valeur juridique.

Une motivation contestée par le conseil du joueur. « Et c’est pour cette raison que nous allons nous pourvoir en cassation, explique Me Didier Lacombe. C’est une aberration juridique et un manque de courage du juge d’appel. »

Le club d’Angers n’a, pour l’heure, pas communiqué sur ce jugement. Le Sco a par ailleurs d’autres soucis judiciaires. Le propriétaire et ancien président, Saïd Chabane, a comparu en décembre à son procès pour agressions sexuelles, où sept femmes l’accusaient. Le procureur a requis une peine de trois ans de prison. La décision sera rendue le 22 mars.

Avec Le Parisien

 

Related posts

Mercato : Jude Bellingham a enfin choisi son futur club

Admin

Voici le tirage complet des huitièmes de finale d’Europa League.

Admin

Matchs contre le Bénin et le Brésil : Aliou Cissé publie une liste de 26 joueurs

Admin