Au terme d’un match équilibré, le Paris Saint-Germain a remporté le Trophée des Champions face à l’Olympique de Marseille (2-1), A l’occasion des 16es de finale de la Coupe d’Allemagne, le Bayern Munich s’est fait sortir par le Holstein Kiel (2-2, 5-6 tab), Le FC Barcelone s’est extirpé du piège tendu par la Real Sociedad (1-1, 3-2 tab).

Trophée des Champions

Mauricio Pochettino remporte son premier Classique à la tête du Paris Saint-Germain. Le PSG a dominé l’Olympique de Marseille (2-1) ce mercredi dans le Trophée des Champions.

Contrairement au dernier match au Parc des Princes, la tension était moins palpable sur le terrain entre les deux rivaux et le football avait repris ses droits. S’il fallait deux bonnes interventions d’Alvaro dans les pieds d’Icardi et de Mbappé en début de rencontre, l’OM n’était pas réellement mis en danger et offrait une belle opposition dans une première demi-heure équilibrée et sans véritable occasion de but. Par deux fois, Paris pensait tout de même avoir trouvé la faille, mais les buts d’Icardi et de Mbappé étaient logiquement refusés pour une position de hors-jeu.

Après la demi-heure de jeu, le Paris SG prenait peu à peu le dessus dans cette partie et la pression s’accentuait devant le but de Mandanda. Marseille avait plus de mal à sortir de sa moitié de terrain et craquait finalement à six minutes de la pause. Icardi profitait d’un bon ballon de Di Maria pour ouvrir le score (1-0, 39e). Cette fois, le but était validé ! L’Argentin passait proche du break juste avant la pause sur une frappe qui heurtait la barre transversale de Mandanda !

L’OM revenait en seconde période sans Mandanda, blessé et remplacé par Pelé à la pause, mais avec de bonnes intentions. A l’image d’un Thauvin dans tous les bons coups. L’ailier olympien s’illustrait notamment sur une chevauchée de 60 mètres sur le côté droit conclue par une frappe repoussée par Navas ! Marseille n’avait pas lâché dans cette partie et le gardien parisien devait s’employer ensuite sur une reprise de Caleta-Car à l’entrée de la surface.

Les minutes passaient et Paris donnait l’impression de gérer son court avantage au score, tandis que l’OM continuait d’y croire et se procurait de belles opportunités sur des contres bien menés. Mais les hommes d’André Villas-Boas manquaient toujours de justesse dans le dernier geste pour réussir à inquiéter Navas. Finalement, le PSG faisait le break en fin de rencontre sur un penalty de Neymar, obtenu par Icardi (2-0, 85e). Paris avait fait la différence et la réduction du score sur un but de Payet (2-1, 89e) arrivait trop tard pour l’OM, qui a poussé jusqu’au bout pour égaliser.

Coupe d’Allemagne : le Bayern surpris par une D2 !

A l’occasion des 16es de finale de la Coupe d’Allemagne, le Bayern Munich s’est fait sortir par le Holstein Kiel (2-2, 5-6 tab), ce mercredi. Alors que Gnabry (14e) a rapidement ouvert la marque, Bartels (37e) a égalisé pour le pensionnaire de deuxième division. Peu après la pause, c’est Sané (48e) qui a une nouvelle fois donné l’avantage à l’ogre bavarois, mais Wahl a égalisé au bout du temps additionnel (90e+5). Lors de la séance des tirs au but, Kiel a réussi ses six tentatives tandis que Roca a manqué la sienne pour le Bayern. Une sortie de route qui va faire du bruit !

8es de finale de la Coupe d’Italie

La Juventus a eu toutes les peines du monde pour prendre le dessus sur le Genoa (3-2 ap), ce mercredi, lors des 8es de finale de la Coupe d’Italie. Malgré deux buts d’avance signés Kulusevski (2e) et Morata (23e), la Vieille Dame s’est fait reprendre sur des réalisations de Czyborra (28e) et Melegoni (74e). Mais lors de la prolongation, c’est l’ancienne pépite de l’Olympique Lyonnais, Rafia, qui a finalement délivré les Bianconeri (104e). Un premier but en professionnel qu’il n’oubliera pas !

Naples a dû batailler face à Empoli pour décrocher sa qualification (3-2), ce mercredi. Avec deux égalisations signées Bajrami (33e, 68e), pour répondre à des buts de Di Lorenzo (18e) et Lozano (38e), la formation de Serie B a posé des soucis au Napoli, qui l’emporte finalement grâce à une réalisation de Petagna (77e). Les Partenopei affronteront l’AS Rome ou la Spezia au prochain tour.

L’Inter Milan s’est imposé sur le fil sur la pelouse de la Fiorentina (1-2 ap), ce mercredi. Alors que Kouamé (57e) a répondu à l’ouverture du score sur penalty de Vidal (40e), l’inévitable Lukaku, entré en milieu de seconde période, a permis aux Nerazzurri de crucifier la Viola pour rejoindre le tour suivant.

Supercoupe d’Espagne : Le Barça file en finale !

Dans le cadre des demi-finales de la Supercoupe d’Espagne, le FC Barcelone s’est extirpé du piège tendu par la Real Sociedad (1-1, 3-2 tab), ce mercredi. Oyarzabal (51e sp) a répondu à l’ouverture du score de De Jong (39e). Lors de la séance des tirs au but, Jon, Oyarzabal et Willian José ont raté les trois premières tentatives de la formation basque alors que du côté du club catalan, qui a joué sans Messi, blessé, De Jong et Griezmann n’ont pas trouvé la faille.

Les Blaugrana affronteront le vainqueur du derby Atletico-Real Madrid, prévu ce jeudi, dimanche en finale.

Premier League

Très mauvaise opération pour Tottenham. Dans le cadre de la 16e journée de Premier League, les Spurs ont été tenus en échec par Fulham (1-1), ce mercredi. Malgré l’ouverture du score de Kane (25e), Cavaleiro (74e) a offert l’égalisation au promu. Un score de parité qui cloue la formation de José Mourinho à la 6e place, à 6 points du leader, Manchester United. Fulham est 18e.

 

Manchester City a assuré l’essentiel ce mercredi en décrochant son neuvième succès de la saison en championnat contre Brighton (1-0).

Après une entame timide, les Citizens ont su accélérer pour terminer fort la première période et ouvrir le score grâce à Foden (44e). Mahrez et Cancelo ont eu des occasions de faire le break dans le second acte, mais l’équipe de Josep Guardiola n’a pas réussi à se mettre à l’abri pour terminer tranquillement cette rencontre face à des Seagulls qui ont tenté jusqu’au bout, Sterling ratant même un penalty dans les arrêts de jeu.

Avec ce succès, le sixième de rang toutes compétitions confondues, Manchester City grimpe à la 3e place du classement de la Premier League, avec un match en moins, à un point de Liverpool et quatre du leader, Manchester United.

Check Also

Liverpool : Jürgen Klopp accuse le coup…

Hier, le vieux adage « dominer n’est pas gagner » a pris toute sa signification à Anfield …