Neymar a éloigné les critiques, jeudi, en signant une prestation magistrale avec un but magnifique et deux passes décisives lors de la large victoire du Brésil face à l’Uruguay (4-1) comptant pour les qualifications à la Coupe du monde 2022.


On le croyait déprimé, hors de forme… Neymar a répondu sur le terrain, marquant un but sublime et distribuant deux passes décisives lors de la victoire éclatante 4-1 du Brésil face à l’Uruguay, avec un doublé de Raphinha, jeudi, à Manaus. L’Argentine, de son côté, s’est contentée des trois points…

Brésil-Uruguay 4-1

Le Brésil de Neymar était opposé à l’Uruguay d’Edinson Cavani et de Luis Suarez cette nuit. La Canarinha a atomisé la Celeste grâce à Neymar et Raphinha qui a inscrit deux buts pour fêter sa première titularisation chez les Auriverdes.

C’est tout d’abord l’attaquant du PSG qui a ouvert le score rapidement (10e), 1-0. Huit minutes plus tard, lancé par Neymar, Raphinha faisait le break, avant de signer un doublé à l’heure de jeu (18e et 60e), 3-0. Luis Suarez réduira la marque (77e), mais Gabriel Barbosa ira aussi de son but, grâce à la deuxième passe décisive de Neymar (83e), 4-1. Le Brésil conforte sa place de leader et compte six points d’avance sur son premier poursuivant.

Argentine-Pérou 1-0

Deuxièmes, les Argentins ont battu le Pérou sur le plus petit des scores (1-0) grâce à un but de Lautaro Martinez (43e).

Chili-Venezuela 3-0

De son côté, le Chili s’est relancé dans la course à la qualification après avoir explosé la lanterne rouge du classement. Un doublé de Pulgar (18e et 37e) ainsi qu’un but de Brereton (73e) ont permis aux locaux de s’imposer. Les partenaires d’Alexis Sanchez reviennent à trois petits points de l’Uruguay (5e) et de la Colombie (4e).

Colombie-Équateur 0-0

Deux joueurs de Genk étaient présents. Cuesta était titulaire tandis que Munoz est monté au jeu au cours de la partie. Les Cafeteros ont cru s’imposer en fin de rencontre via un but de Yerri Mina au bout du temps additionnel (90e+7). Mais c’était sans compter sur le VAR qui a mis sept minutes pour annuler le but du défenseur d’Everton, jugé coupable d’une main (90e+15). Une fin de rencontre polémique.

Check Also

« Nous sommes les singes »… Evra crie au scandale pour Edouard Mendy !

La deuxième place d’Edouard Mendy lors du trophée Yachine n’en finit pas de fa…