L’attaquant belge et trois de ses partenaires ont été verbalisés par les carabiniers pour avoir bravé les mesures sanitaires en Italie et participé à une fête.

Ce n’est sans doute pas le cadeau d’anniversaire dont il avait rêvé. Quelques heures après avoir été l’un des artisans de la victoire de l’Inter Milan face à l’As Roma (3-1), avec un but et une passe décisive, Romelu Lukaku a été au cœur d’un mini-scandale. L’attaquant intériste, transféré pour 80 millions d’euros en 2019, a en effet été verbalisé pour avoir participé – ou organisé – à une fête dans la nuit de mercredi à jeudi pour son anniversaire. Le Diable rouge fête en effet ses 28 ans ce jeudi. Mais le contexte sanitaire en Italie interdit « des rassemblements et des festivités en intérieur ou en extérieur ». Le gouvernement transalpin a, également, mis en place un couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin.

La fête, organisée dans une salle d’un hôtel de Milan – « The Square Milano Duomo »-, a été interrompue à 3 heures du matin lorsque la police est intervenue. Les Carabinieri ont été prévenus par une source anonyme susceptible d’être l’un des participants de la soirée. Lukaku et ses 23 invités ont été identifiés et mis à l’amende par la police, tout comme le directeur de l’hôtel, pour violation de la législation sur le confinement du Covid-19. Une vingtaine de personnes étaient présentes, dont trois partenaires de Lukaku. Selon la Gazzetta dello Sport, Achraf Hakimi, Ivan Perisic et Ashley Young feraient en effet partie des joueurs concernés.

Selon l’entourage du Belge, le joueur est sorti avec des amis à l’occasion de son 28e anniversaire, mais n’a pas organisé la fête. Selon certaines sources le club Nerazzurri a confirmé la violation de la loi et annoncé qu’une l’amende sera donnée aux quatre joueurs. Il ne devrait pas y avoir d’autres sanctions pour le moment.

Il y a quelques jours, après le sacre de champion d’Italie décroché par l’Inter Milan, Lukaku s’était déjà illustré en défilant avec sa voiture dans la rue de la ville. Heureux comme un enfant au milieu des tifosi, il avait paradé avec un maillot dans les mains en chantant « campione, campione ». « On peut dire que ça a été l’année la plus belle de ma carrière, confiait l’intéressé à Sky Sports. C’est le moment de fêter avec les gens, je suis sorti avec un ami parce que la chose la plus belle est de voir les supporters et je suis content de l’avoir fait. Pour beaucoup de joueurs de l’Inter, c’est notre premier titre, et dans ces moments, on doit juste faire la fête. » Visiblement ce n’était que le début des festivités.

Avec Le Parisien

Check Also

Mercato : Demba Ba a retrouvé un club en Suisse (officiel)

Le buteur Sénégalais Demba Ba vient de s’engager pour un an avec le FC Lugano, qui é…