Balayé à Annecy vendredi dernier (6-0), le Red Star a mis à pied ce lundi son coach Vincent Bordot. En attendant de trouver un nouvel entraîneur principal, le club de National a confié à Habib Beye la responsabilité du groupe.

Deux victoires pour quatre défaites, une gifle reçue à Annecy vendredi dernier (6-0), et une 15e place au classement de National… Candidat à la montée en Ligue 2, mais auteur d’un début de saison délicat, le Red Star a annoncé ce lundi la mise à pied de son entraîneur Vincent Bordot et de l’adjoint Jimmy Modeste. Et c’est Habib Beye, ancien joueur de l’OM et célèbre consultant TV, qui a pris en charge le groupe de manière temporaire.

« Ce lundi 13 septembre au matin, la direction du Red Star a notifié à Vincent Bordot et Jimmy Modeste, respectivement entraîneur principal et entraîneur adjoint du Red Star FC, leur mise à pied à titre conservatoire », est-il écrit sur le site du club de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), dans la banlieue nord de Paris.

Beye ne souhaiterait pas encore devenir numéro 1

En fin de contrat, Bordot avait été prolongé d’une saison fin mai par le Red Star, qui avait annoncé au même moment l’arrivée comme adjoint supplémentaire d’Habib Beye, qui continue en parallèle de passer ses diplômes d’entraîneur.

Ce dernier « continuer(a) à animer les séances d’entraînement du groupe professionnel » en compagnie de l’entraîneur des gardiens Faouzi Amzal et du responsable de la préparation physique Randy Fondelot, a précisé le Red Star.

Mais selon Le Parisien, Beye ne souhaite pas devenir numéro 1 dans l’immédiat, et un nouvel entraîneur devrait ainsi être nommé dans les prochains jours. Le quotidien régional cite les noms d’Oswald Tanchot, Réginald Ray, Pablo Correa et Karim Mokeddem.

Check Also

Messi 2e, Mbappé 4e, Iniesta 7e… les 10 footballeurs les plus riches en 2021

  Le célèbre magazine Forbes vient de donner la liste des footballeurs qui ont gagné …