Amine Harit, milieu de terrain de Marseille, a réagi à sa nouvelle absence avec le Maroc mais promet ne pas prêter attention aux critiques du sélectionneur Vahid Halilhodzic à son égard.

Amine Harit (24 ans) a bien pris soin de ne froisser personne au moment d’évoquer l’épineuse question de son absence en équipe nationale. Le milieu de terrain de l’OM a de nouveau été snobé de la liste, jeudi, par le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, pour les trois prochains matchs contre la Guinée-Buissau (6 et 9 octobre) et la Guinée (12) qualificatifs pour la Coupe du monde 2022. L’ancien joueur de Nantes n’a plus joué depuis près d’un an avec les Lions de l’Atlas. Cela semble l’affecter un peu même s’il n’a rien laissé transparaitre.

« Mon objectif, ce n’est pas la CAN, c’est Marseille à l’instant-T »

« Franchement, je n’ai pas grand-chose à dire, a-t-il déclaré ce vendredi en conférence de presse. Ce sont les choix du coach, je les respecte. Ça fait longtemps qu’il ne m’a plus sélectionné, il fait ses choix. Il n’y a pas que moi, d’autres joueurs importants de la sélection n’y sont pas (Hakim Ziyech fait notamment partie des autres grands absents de la dernière sélection, ndlr). Mais je n’ai pas mon mot à dire sur ça. Je suis vraiment concentré sur Marseille, retrouver mon meilleur niveau et apporter à l’OM ce que je sais faire. Je sais que je ne suis pas à 100% de ce que je peux faire et c’est mon objectif, ce n’est pas la CAN, c’est Marseille à l’instant T. »

Au moment de justifier l’absence d’Amine Harit, Halilhodzic n’a pas pris de pincette, jeudi. « Est-ce que vous avez vu ses statistiques comme attaquant en quatre ans en sélection? », a interrogé l’ancien entraîneur de Lille, Rennes ou du PSG. « Je n’écoute pas trop ce qu’il dit », a répondu Harit. Retenu pour la première fois en 2017, Harit compte onze sélections mais n’a encore jamais marqué avec le maillot national.

Sa présence à la Coupe d’Afrique des Nations (9 janvier – 6 février) au Cameroun semble très compromise, même s’il assure ne pas en faire une fixation. Son absence serait une sorte de bonne nouvelle pour l’OM qui pourrait compter sur lui à cette période de la saison. Le Maroc évoluera dans le groupe C avec le Ghana, les Comores et le Gabon.

Avec RMC

Check Also

Entretien exclusif avec Ibrahima Niane : « La Famille, les amis, le club: un grand soutien durant ma blessure. Je reste à Metz pour confirmer »

11 journées de championnat en L1, Un but, une passe décisive depuis le début de la saison.…