Accusé de sept viols et d’une agression sexuelle, Benjamin Mendy, qui était enfermé depuis le 27 aout dernier, a été libéré sous conditions et placé sous contrôle judiciaire vendredi. Le champion du monde 2018 est cependant loin d’en avoir fini avec la justice britannique puisque son procès initialement prévu pour le 24 janvier prochain débutera finalement beaucoup plus tard, le 27 juin ou le 1er août. Selon L’Equipe, c’est le report du début de son procès qui a permis au défenseur de 27 ans de quitter la prison de Manchester où il avait été transféré en décembre.

Une sortie de prison cependant soumise à des conditions très strictes que Mendy va devoir respecter. Le latéral de Manchester City doit rester à son domicile, remettre son passeport à la justice et ne pas rentrer en contact avec les plaignantes. Il a également l’obligation de se présenter à la prochaine audience préliminaire prévue le 24 janvier. Un manquement à l’une de ces règles serait synonyme d’un retour immédiat en prison pour l’ancien Bleu.

Avec FootMercato

Check Also

Modric dévoile ses 2 légendes préférées

Depuis quelques années, Luka Modric, capitaine de l’équipe nationale croate et référence d…