Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football et organisateur du Ballon d’or, a réagi aux nombreuses critiques entourant le sacre de Lionel Messi aux dépends de Robert Lewandowski.

Plus que les autres éditions, l’attribution du Ballon d’or 2021 suscite de vives réactions. Le septième sacre de Lionel Messi est ainsi vécu comme un scandale en Allemagne qui estime que Robert Lewandowski le méritait davantage. De nombreux anciens joueurs fustigent aussi le choix de l’Argentin, désigné après le vote de 170 journalistes. Dans une interview au Parisien, Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football et organisateur du Ballon d’or, se défend et indique ne pas réfléchir à remettre un Ballon d’or à Lewandowski comme Messi en avait soufflé l’idée.

« On ne saura jamais si Lewandowski l’aurait eu l’année dernière »

« Ça n’appelle pour l’instant aucune réponse, parce qu’on ne va pas répondre à toutes les injonctions, a répondu le journaliste. Mais le message était plutôt assez classe et fair-play. En même temps, Lewandowski mérite tout ce fair-play manifesté autour de lui parce que lui-même s’est montré d’une grande élégance vis-à-vis de Messi et de l’institution Ballon d’or. Après, quant à accéder au vœu du septuple Ballon d’or… Ce n’est pas lui qui fixe les règles, c’est nous qui allons les fixer quand même un petit peu (rires). On ne saura jamais si Lewandowski l’aurait eu l’année dernière puisque le vote ne s’est jamais déroulé. Oui il était un grand favori parce qu’il avait écrasé de toute sa classe, son talent, l’année. Mais on ne peut pas savoir si l’impression qui pouvait être celle de beaucoup se serait traduite de cette manière-là. »

Il indique aussi qu’il travaillera à d’éventuelles améliorations. « D’ici quelque temps, on va tous s’asseoir autour d’une table, pour parler de ce qui a marché et pas marché, des éventuels axes d’amélioration et des suggestions, précise-t-il. Forcément qu’on parlera de celle-là. Mais quant à savoir quelle réponse sera donnée, il est trop tôt pour le dire. »

« C’est de Leo Messi dont on parle. Ce n’est pas un joueur de Carquefou. »

Il s’offusque enfin des critiques nourries contre Lionel Messi. « Quand j’en entends certains dire que le Ballon d’or a perdu de son aura, de son crédit, parce que Leo Messi a gagné un septième Ballon d’or, s’étouffe-t-il. C’est de Leo Messi dont on parle! Un des cinq plus grands joueurs de tous les temps. Leo Messi! Ce n’est pas un joueur de Carquefou. Il a sans doute profité de son antériorité dans la tête des jurés. »

Il est en rebvanche beaucoup moins disert concernant la polémique avec Cristiano Ronaldo, qui l’avait nommément mis en cause.

Avec RMC

Check Also

Modric dévoile ses 2 légendes préférées

Depuis quelques années, Luka Modric, capitaine de l’équipe nationale croate et référence d…