Plus d’un mois après sa prise de fonction en tant qu’intérimaire sur le banc du Red Star, l’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille Habib Beye pourrait bien continuer son aventure audonienne. Pour rappel, l’ex-international sénégalais (35 sélections, 1 but) était l’adjoint de Vincent Bordot depuis le début de la saison 2021/22, tout en gardant son poste de consultant à Canal +. Néanmoins, le limogeage de l’entraîneur de 46 ans, dû à un début de saison compliqué et d’une lourde défaite sur la pelouse de l’actuel leader Annecy (6-0), a propulsé son bras droit plus tôt que prévu au devant de la scène. Plusieurs entraîneurs ont d’ailleurs été contactés comme Mathieu Chabert, Oswald Tanchot ou encore Fabien Mercadal, sans suite.

D’après les informations de l’Équipe, l’Etoile Rouge aimerait garder Beye dans ses rangs, lui qui est en pleine formation au BEPF (Brevet d’entraîneur de football professionnel) à Clairefontaine : « Quand vous êtes numéro 1 dans un club, vous devez être à 200 % au service de votre équipe. En étant plusieurs semaines en formation à Clairefontaine, il serait difficile d’assumer cette responsabilité. Encore une fois, ce n’est pas le moment », avait-il déclaré il y a près d’un mois après la défaite à Villefranche (1-0). Depuis, le club francilien a pris 7 points en 3 matches et les choix forts du coach par intérim paient, leur permettant de gagner 6 places au classement (10e de National). Si le président Patrice Haddad décide de le conforter sur le banc, il devra cependant payer une amende de 3.000 euros par match, étant donné qu’il ne n’est pas certifié du DES (Diplôme d’État supérieur) ou BEES2 (Brevet d’État d’éducateur sportif), et n’a même pas exercé au club durant les douze mois précédant sa nomination.

Avec FootMercato

Check Also

Entretien exclusif avec Ibrahima Niane : « La Famille, les amis, le club: un grand soutien durant ma blessure. Je reste à Metz pour confirmer »

11 journées de championnat en L1, Un but, une passe décisive depuis le début de la saison.…