Alors que le verdict est attendu ce 29 novembre, soit dans moins de deux semaines désormais, le Ballon d’or est sur toutes les lèvres. C’est la distinction individuelle suprême, l’accomplissement de toute une vie qui fait rêver tous les footballeurs. Cependant, une question interpelle : au-delà de l’incommensurable fierté que procure ce prix que tout le monde s’arrache, que rapporte-t-il vraiment en termes de revenus ?

La réponse pourrait en choquer plus d’un. En réalité, le vainqueur du Ballon d’or ne reçoit pas un seul centime de l’organisateur en l’occurrence France Football. Et ce depuis la création du trophée.

En revanche, le trophée en lui-même est couvert d’or. Il pèse une douzaine de kilos et pourrait rapporter dans les 13.000 euros d’après le média spécialisé Sportune. Mais on imagine mal des joueurs pleins aux astres échanger le trophée de toute une vie contre une liasse de billet qui représente à peine leur salaire mensuel.

Mais alors que rapporte vraiment ce titre ? Il convient de regarder du côté des contrats des joueurs. Car oui, le vainqueur reçoit en réalité une prime de la part de son club. Cette manœuvre est commune à toutes les grandes écuries. Du temps de son passage au Real Madrid, Cristiano Ronaldo, par exemple touchait 4 à 5 M€ pour chaque ballon d’or remporté. S’il triomphe dans quelques jours, Benzema lui touchera environ 2 millions d’euros en raison d’une clause dans son nouveau contrat. En d’autres termes, ces primes sont évolutives en fonction du club.

Avec Afriquesports

Check Also

Modric dévoile ses 2 légendes préférées

Depuis quelques années, Luka Modric, capitaine de l’équipe nationale croate et référence d…