Gianluigi Donnarumma a donné la victoire à l’Italie aux tirs au but en finale de l’Euro. 

Gianluigi Donnarumma a donné la victoire à l’Italie en finale de l’Euro 2020 contre l’Angleterre en repoussant le tir au but de Bukayo Saka. Le futur gardien du PSG n’a pas réagi, et pour cause : il attendait la confirmation du score.

Donnarumma n’a « pas compris »

L’Italie est championne d’Europe, et Gigio Donnarumma n’y est pas pour rien. Il a en effet repoussé deux tirs au but – de Sancho et Saka – donnant ainsi la victoire aux siens. Pourtant, le gardien de but italien a admis ne pas avoir compris quel était le score final.

« Je n’ai pas célébré le penalty parce que je ne savais pas que nous avions gagné »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Gigio était perdu lors de cette séance de tirs au but. Aussi concentré qu’ailleurs, à tel point qu’il pensait que l’Italie avait perdu après la tentative manquée de Jorginho.

« J’étais déjà à terre après le penalty manqué de Jorginho et je pensais que nous avions perdu, mais à la place, j’ai dû continuer », a affirmé à Sky Italia le futur gardien du Paris Saint-Germain, qui a également souligné l’incertitude qui plane lors de chaque arrêt, avec une potentielle intervention de la VAR.

Mais c’est en voyant ses coéquipiers venir vers lui que Donnarumma a commencé à se poser des questions. « J’ai vu mes coéquipiers venir vers moi et tout est parti de là. Je n’ai rien compris ! », s’est amusé Gigio.

Cet Euro n’est pas anodin pour Donnarumma, à l’aube de devenir un nouveau joueur du Paris Saint-Germain et de changer de dimension. Le jeune gardien italien, qui a commencé sa carrière à 16 ans dans les buts de l’AC Milan, a bien grandi depuis ses débuts. De moins en moins coupables de grossières erreurs, il a su faire de sa confiance une de ses grandes forces.

« continuez de parler, moi je continue de gagner »
En fin de contrat avec le club lombard, c’est le PSG qui va rafler la mise et enrôler le crack italien. Lors de cet Euro, Donnarumma a montré qu’il avait les épaules pour être le dernier rempart d’une équipe prédisposée à tout gagner comme l’est le club français. C’est ni plus ni moins que le meilleur joueur de la compétition qui tentera de faire de l’ombre au céleste Keylor Navas, auteur d’une grande saison avec Paris lors de l’exercice précédent.

Plus sûr, charismatique et de plus en plus décisif, le géant italien d’1,96m devra confirmer son grand Euro sous les feux des projecteurs parisiens. Mais la pression semble glisser sur Gigio Donnarumma.

Check Also

Privée de stade, la Côte d’Ivoire recevra au Sénégal ou au Ghana

Privée de stade pour recevoir ses prochaines rencontres, la Côte d’Ivoire pourrait t…