Convoqué par le Burkina Faso pour la CAN, le défenseur du FC Bâle Nasser Djiga a refusé la convocation, ce qui fait réagir la Fédération burkinabè.

Convoqué par le Burkina Faso pour la CAN 2021, Nasser Djiga (19 ans) ne sera pas du voyage au Cameroun. Retenu par son club, désireux de ne pas libérer pour l’épreuve, le jeune défenseur du FC Bâle a décidé de se conformer à cette décision et de décliner l’invitation de son pays. L’information a été communiquée ce dimanche par Aristide Bancé, le Team Manager des Etalons, après un entretien avec l’intéressé. Une situation qui donne à l’ancien attaquant l’occasion d’une ferme mise au point. « Je rappelle à tous les jeunes joueurs que porter le maillot de sa sélection nationale est l’une des plus grandes fiertés qu’un footballeur pourrait avoir tout au long de sa carrière. Il faut donc éviter de reléguer son pays au second plan », écrit Aristide Bancé sur son compte Facebook.

Bancé « interpelle » la FIFA

Et d’en appeler aux instances concernées. « À côté de cela, j’interpelle la CAF et la FIFA, à se pencher sur cette pratique de certains clubs qui consiste à retenir les joueurs africains appelés à défendre les couleurs de leurs pays à la CAN. Cela doit définitivement cesser », conclut Aristide Bancé. Que peut-il se passer maintenant ? Une simple interpellation des instances ne saurait suffire. La FIFA ne sera tenue de faire appliquer son règlement qu’en cas de plainte formelle de la Fédération burkinabè de football. La balle est maintenant dans le camp de cette dernière, dont l’agenda judiciaire de cet avant-CAN est déjà bien chargé.

Avec Foot365

 

Check Also

Cameroun : Samuel Eto’o frappe déjà un grand coup

Après les mots et les promesses, place aux actions. C’est dans cette dynamique que semble …