Erling Haaland explose tous les compteurs depuis son arrivée à Manchester City. Et même celui concernant les salaires, si l’on en croit les dernières révélations du Daily Mail.

Avec Erling Haaland, tous les chiffres sont fous. Et il faut les actualiser chaque week-end et désormais chaque milieu de semaine tant il est efficace en Premier League comme en Ligue des Champions. Le voilà déjà à 19 buts cette saison toutes compétitions confondues, soit 12 matches disputés. Des statistiques qui donnent le tournis, mais c’est également au service comptabilité de Manchester City que le Norvégien refile des maux de tête.

Car son salaire est aussi impressionnant que son total de buts. Le Daily Mail révèle ainsi des chiffres à rendre jaloux les joueurs les mieux payés de Premier League. En effet, le tabloïd anglais assure que le cyborg norvégien gagne près 900 000 livres par semaine, soit un peu plus d’1 million d’euros ! Voilà qui pourrait faire jaser dans le vestiaire mancunien.

Des primes qui font gonfler la note

Car jusqu’à présent, le joueur le mieux payé se nommait Kevin de Bruyne, et émargeait à environ 400 000 livres par semaine. Comment peut-il y avoir un écart aussi grand ? Selon le Daily Mail, Manchester City a blindé le salaire de son nouvel attaquant, déjà parce que le prix d’achat de 75 M€ était jugé abordable. Ensuite parce qu’il s’agit principalement d’un système de primes qui fait gonfler le salaire hebdomadaire du joueur.
Le salaire de base serait ainsi plus proche de celui touché par ses coéquipiers les mieux payés (De Bruyne et Grealish) mais grimpe facilement à des hauteurs inédites. Peut-être grâce à des primes de but notamment, ce qui expliquerait l’explosion des émoluments. Jusqu’à présent, le plus gros salaire de Premier League, lors de la saison 2021-2022, revenait à Cristiano Ronaldo avec 510 000 livres sterling par semaine, soit près de 607 000 euros. Même sur ce sujet, Erling Haaland est en train d’effacer le Portugais du livre des records anglais.

Avec FootMercato

Check Also

CdM : Le rêve fou d’Aliou Cissé

En faisant référence aux victoires de l’Arabie Saoudite contre l’Argentine (2-1), du Japon…