Malgré son départ au Bayern Munich il y a quelques mois, Sadio Mané reste au devant de la scène à Liverpool. Après chaque contre-performance de Liverpool, ses fans se délectent de rappeler aux dirigeants des Reds ainsi qu’à Klopp l’importance qu’avait le Sénégalais dans le dispositif.

Lors d’un entretien avec Sport1, Jurgen Klopp est lui aussi revenu sur ce départ. Mais il considère que c’est la routine des grands clubs de remanier leur effectifs après un certain temps. Parlant du départ de Mané, il compare même la situation de son équipe (le marché des transferts) avec Manchester City.

« Haaland est un footballeur exceptionnel et bien sûr, ils sont devenus plus forts grâce à lui. Vous devez juste savoir que Pep [Guardiola] est d’accord avec moi quand je dis que l’équipe doit être remaniée de temps en temps. Nous avons également gagné des joueurs et en avons perdu un (Sadio Mané) qui jouait presque toujours. Et cela prendra du temps », dit-il avant d’ajouter: « Cela s’applique aussi bien à City qu’à nous. Mais quand on voit comment City joue, comment les ballons arrivent dans la surface de réparation, comment Erling reste dans les bons espaces, difficile d’éviter de marquer des buts. Très nombreux même ».

« Mais City a également abandonné beaucoup de joueurs et est également en transition, encore plus que nous. Cela fait partie du renouvellement d’une équipe performante. Ils ont abandonné Gabriel Jesus, Raheem Sterling, qui était un incontournable à Manchester pendant des années. Zinchenko aussi. Fernandinho a pris sa retraite ou plutôt est retourné au Brésil. Ils étaient des joueurs importants pour City. Et la saison est sacrément longue et est à nouveau interrompue par la Coupe du monde, personne n’a la moindre idée [de ce qui va se passer] », a poursuivi le technicien des Reds de Liverpool, actuellement dans le dur contrairement à Manchester City qui, lui, réussit bien sa transition.

Avec Afriquesports

Check Also

CdM : Le rêve fou d’Aliou Cissé

En faisant référence aux victoires de l’Arabie Saoudite contre l’Argentine (2-1), du Japon…