Zinédine Zidane a raconté avec précision, ce jeudi dans l’Equipe, pourquoi il avait craqué lors de la finale de la Coupe du monde 2006 en assénant un coup de tête à l’Italien Marco Materazzi. L’ex-meneur de jeu de l’équipe de France assume son geste mais sans fierté.

Zinédine Zidane a écrit les plus belles heures de l’histoire de l’équipe de France avec son doublé en finale de la Coupe du monde 1998 au Stade de France. En 2006, le milieu offensif des Bleus a vu Gianluigi Buffon le priver d’un doublé lors de la finale mondiale perdue contre l’Italie. Quelques minutes plus tard, Zizou a quitté le football sur un coup de tête devenu mythique sur Marco Materazzi.

« Cela se termine moyen pour moi. Je ne suis pas fier, a reconnu Zinedine Zidane dans un long entretien accordé au journal L’Equipe à l’occasion de ses 50 ans. Ce jour-là, ma maman est très fatiguée. J’ai plusieurs fois ma sœur au téléphone dans la journée. Je sais que ma maman n’est pas bien mais ce n’est pas très grave non plus. Cela m’interpelle néanmoins. Je reste quand même concentré. Mais ce sont des choses qui se bousculent. »

Zidane: « L’espace d’une seconde. Et c’est parti… »

Sans club depuis son départ du Real en 2021, Zinédine Zidane cherche un nouveau défi. Sans fermer la porte à une arrivée au PSG dans le futur, le technicien fait du poste de sélectionneur des Bleus un objectif. Une équipe de France, où son parcours s’est interrompu après des insultes de Marco Materazzi contre la sœur du numéro 10 français.

« La pression, ceci, cela. Lui, il ne parle pas de ma mère. Il a souvent dit qu’il n’avait pas insulté ma mère, c’est vrai. Mais il a insulté ma sœur, qui était auprès de ma mère à ce moment-là. Sur un terrain, il y a déjà eu des insultes, raconte Zizou. Tout le monde se parle, parfois mal, mais tu ne fais rien. Là, ce jour-là, il s’est passé ce qu’il s’est passé, a encore détaillé Zinedine Zidane. Il a déclenché quelque chose en parlant de ma sœur Lila. L’espace d’une seconde. Et c’est parti… Mais après, il faut accepter. Je ne suis pas fier mais cela fait partie de mon parcours. A ce moment-là, j’étais plus fragile. C’est parfois dans ces moments que tu peux faire quelque chose qui n’est pas bien… »

Zidane avoue que « c’est dur »

Auteur d’une panenka géniale en début de match, passé tout près du doublé puis sorti tête basse pendant la prolongation. Zinédine Zidane a quitté les Bleus par la petite porte en finale de la Coupe du monde 2006. Mais « Zizou » compte bien reprendre son histoire d’amour avec l’équipe de France pour faire oublier ce coup de tête de triste mémoire.

« Cela se termine comme ça. Thierry Gilardi avait raison aux commentaires: « Pas comme ça… ». Mais voilà. C’est comme ça. C’est dur. Mais c’est ma carrière. L’histoire de ma vie. Comme mes deux buts en 1998 en finale, a conclu l’entraîneur de 50 ans. C’est pour ça que je dis qu’avec les Bleus ce n’est pas fini. Quelque part, je n’ai pas envie de finir comme ça. Ce n’est pas terminé. »

Avec RMCSPORT

Check Also

Chelsea veut mettre 5 joueurs à la porte !

Chelsea veut offrir du sang neuf à Thomas Tuchel. Mais l’écurie anglaise veut aussi …