Après le fiasco face au Cameroun et la non qualification pour la prochaine Coupe du Monde, Djamel Belmadi avait annoncé du changement. Le sélectionneur algérien a joint l’acte à la parole et a indiqué que de nouveaux joueurs allaient bientôt rejoindre les Fennecs.

L’Algérie prépare l’avenir. À terre après la cruelle défaite en mars face au Cameroun, synonyme de non qualification pour le Mondial 2022, Djamel Belmadi avait repris du poil de la bête un mois plus tard. Lors d’un entretien pour FAF TV, il avait exposé ses plans pour relancer les Verts. L’idée était de conserver un noyau dur tout en injectant du sang neuf au sein d’un effectif vieillissant. C’est donc sans surprise qu’il a convoqué de nouveaux joueurs durant ce rassemblement de juin. Sept au total. Anthony Mandrea, Akim Zedadka, Yanis Hamache, Abdelkahar Kadri, Billal Brahimi, Bilel Omrani et Riad Benayad.
Et Belmadi ne devrait pas en rester là. Au cours d’une nouvelle interview pour la chaîne de la Fédération Algérienne de Football, l’entraîneur des Fennecs a fait une grande annonce, lui qui habituellement esquive les questions concernant les binationaux. «Il y a eu des réflexions. Des choses qui se font avec le temps. Des prises de décisions qui arrivent un peu plus sur le tard. On n’est pas là pour pointer du doigt qui que ce soit. Mais plutôt pour faire en sorte que cette équipe nationale soit la plus forte possible jour après jour.»

Belmadi va « recruter » plusieurs binationaux

Il a ensuite ajouté : «il y a des choses que j’ai endossées sous la pression, il n’y a aucun problème. Comme si on ne savait pas qui était bon et qui était susceptible de renforcer l’équipe nationale. Mais on ne parle pas. On n’est pas là pour raconter nos vies tous les jours. Mais on y travaille, c’est certain. On en récolte aujourd’hui les fruits. Ils n’ont pas encore rejoint l’équipe nationale mais les discussions sont un peu plus précises. Elles tendent vers des décisions qui iront dans ce sens et un engagement à terme. Au mois de septembre ou en mars prochain. Il y a un vrai changement dans la décision de nous rejoindre».
De nouveaux joueurs pourraient donc débarquer dans les prochains mois pour venir renforcer l’équipe algérienne. La presse algérienne, à l’image de Compétition et du Buteur, cite les noms de Rayan Aït-Nouri (21 ans, Wolverhampton) et Yacine Adli (21 ans, AC Milan, ex-Bordeaux). Les deux joueurs avaient évolué au sein des catégories jeunes de l’équipe de France jusqu’à présent, notamment les Espoirs. D’autres comme Amine Gouiri (22 ans, Nice) ou encore Houssem Aouar (23 ans, OL), qui pour le moment n’y pense pas, sont également courtisés par la FAF. Il n’y a pas qu’en club que le mercato bat son plein !

Avec FootMercato

Check Also

CAN 2022 : les Lionnes soignent leur entrée

Le Sénégal a battu (2-0) l’Ouganda, dimanche, à Rabat, à l’occasion de son pre…