En fin de contrat dans un an, Pep Guardiola n’est pas du tout certain de prolonger son contrat, alors que Manchester City lui construit une nouvel effectif toujours plus surpuissant.

Il y a sans doute des défaites plus faciles à oublier que d’autres. Celle face au Real Madrid en demi-finale retour de Ligue des Champions risque de hanter longtemps Pep Guardiola. Qualifié pendant 91 minutes dans cette rencontre, Manchester City a craqué dans les ultimes secondes du temps réglementaire, avant de céder définitivement en prolongation (4-3, 1-3 a.p.). Cette nouvelle déception en C1 a peut-être déclenché quelque chose de plus important chez l’entraîneur catalan.

Durant la conférence de presse suivant cette désillusion, il avait déjà lâché une petite phrase que certains avaient perçu comme un début de lassitude chez lui. « Je ne sais pas, moi je suis heureux et on a fait de grandes choses ici, mais… On est ici pour l’instant, on verra à l’avenir. » L’avenir justement, il est pour le moment programmé jusqu’en 2023, échéance de son contrat. Tout porte à croire que si rupture il y a entre le technicien et le club, elle interviendra du côté de Guardiola.

Guardiola a besoin de temps

Sa direction est en tout cas satisfaite de lui puisque selon la presse anglaise, elle souhaite le prolonger jusqu’en 2025 et met les moyens pour parvenir à ses fins : remporter enfin la Ligue des Champions. Les Cityzens viennent de recruter Erling Haaland pour la saison prochaine, comme pour mieux renforcer un effectif déjà pléthorique en nombre et en qualité, probablement le mieux doté au monde. Mais est-ce que cela sera suffisant pour conserver son entraîneur, arrivé en 2016, sur le long terme. Les dernières déclarations de l’Espagnol permettent de douter.
«Si je prolonge mon contrat, ça ne sera pas avant la fin de la saison prochaine. Ça n’arrivera pas avant. Cela fait de nombreuses années que je suis ici et je dois voir comment l’équipe et nous-mêmes, comment nous sommes ensemble», temporise-t-il d’emblée dans un entretien à Sky Sports, avant de se montrer plus conciliant. «Si je le savais, je resterais 10 ans de plus, mais il faut prendre le temps pour ça. Il n’y a pas de temps pour ça cette saison ou lors de la prochaine.» Le cadre est posé.

Avec FootMercato

Check Also

Un club de Bundesliga veut recruter Bamba Dieng

Lauréat du prix décerné à l’auteur du plus beau but de la saison 2021/22 en Ligue 1,…