Suite aux incidents survenus à Louga, ce samedi, à l’occasion du match de championnat qui opposait l’ASAC Ndiambour au Jaraaf de Dakar, ce dernier a sorti un communiqué pour dénoncer l’agression dont a été victime son entraîneur Cheikh Gueye.

« À l’occasion du match comptant pour la 21ème journée du championnat Pro Ligue 1 opposant l’ASAC NDIAMBOUR au JARAAF DE DAKAR, notre entraîneur principal, Cheikh GUEYE a été victime d’une agression sauvage et lâche de la part d’un préposé à l’organisation dudit match », dénonce le club de la Médina au lendemain des incidents.

La direction du Jaraaf « condamne fermement cet acte ignoble »

Très remonté, le Jaraaf « condamne fermement cet acte ignoble qui s’oppose aux valeurs et à l’esprit du sport. Et de « souligner aussi que le groupe de supporters qui avait effectué le déplacement a subi des invectives et des jets de pierres, de même que les joueurs » ajoute le communiqué du club dakarois, indiquant que « tous les membres du staff ainsi que les supporters ont été évacués du stade grâce à l’encadrement des forces de l’ordre. »

Le Jaraar a par ailleurs rassuré ses fans que l’entraîneur principal Cheikh Gueye se porte mieux.

Le Jaraaf appelle à « une sanction sévère »

Le Jaraaf de Dakar appelle ainsi à « une sanction sévère contre les auteurs de cette agression et se réserve tous les droits de saisir l’autorité compétente pour réparer le préjudice physique et moral subi par son entraîneur. »

Rappelons que les Médinois sont allés s’imposer à Louga (1-0).

Avec Igfm

Check Also

Incroyable révélation sur Sadio Mané : « Il a donné 500 millions de FCFA à… »

Décidemment l’international Sénégalais va encore faire parler de lui. En marge du Forum de…