Favori de la Ligue Europa, le FC Barcelone a été éliminé hier soir par l’Eintracht Francfort. Une défaite 3 à 2 dans un Camp Nou envahi par 30 000 supporters allemands. Ce qui a provoqué la colère des Culés.

L’invasion allemande. Hier soir, les supporters de l’Eintracht Francfort ont pris possession d’une bonne partie des tribunes du Camp Nou. En effet, environ 30 000 fans de l’écurie allemande sont venus assister au quart de finale retour de la Ligue Europa face au Barça. Ce qui a surpris et mis en colère les Culés puisque l’UEFA n’avait autorisé la présence que de 5000 fans de Francfort comme le prévoit le règlement. Durant la rencontre, une partie des supporters blaugranas sont ainsi sortis une dizaine de minutes de l’enceinte catalane en signe de protestation, avant de reprendre place.

30 000 supporters allemands au « Kamp Nou »

Malgré cette rencontre à domicile, les Blaugranas n’ont pas pu vraiment profiter de l’avantage du terrain puisque les supporters adverses n’ont cessé de donner de la voix. Ce qui a payé puisque l’Eintracht Francfort s’est imposé 3 à 2 et s’est qualifié pour les demi-finales de la C3. Une triple défaite donc pour les coéquipiers de Pedri puisqu’ils ont été battus, ont été éliminés et ont perdu la bataille des tribunes. Après la rencontre, l’amertume était forte dans le camp blaugrana. Interrogé par Movistar+, Ronald Araujo était déçu et en colère.
« C’est vraiment dommage de perdre ce match, mais malgré le résultat, on a fait un bon match. Ils nous ont fait mal au moment opportun. Ils sont arrivés face à nos cages trois fois et ils ont mis trois buts. Il y a des erreurs qu’on n’a pas le droit de commettre, et c’est pour cette raison qu’on n’est pas qualifiés. C’est vraiment dommage, parce qu’on voulait vraiment passer. Cela m’a surpris qu’il y ait autant de leurs supporters ici, dans notre stade. Le club devrait regarder cela de plus près. Pour la grandeur de cette équipe, la qualité qu’elle a, oui, on peut dire que c’est un désastre, parce qu’on voulait gagner la Ligue Europa. Il faut relever la tête. On travaille bien, on est heureux dans le jeu. Il nous reste la Liga, maintenant, et je suis sûr que la saison prochaine sera belle».

Xavi l’a mauvaise

Comme lui, Xavi était agacé après la rencontre. «Ce n’est pas un désastre. Ou si c’est un désastre, il fait partie du processus d’apprentissage. On va continuer sur cette voie. On est en train de remonter la pente. Certes, là, maintenant, on est tous en colère du match que l’on a fait, il y aura des critiques, du pessimisme, mais on ne ne peut pas dévier du chemin. Il faut continuer. Aujourd’hui (jeudi), le problème a été footballistique. Sincèrement, je crois que notre élimination est plus due à nos erreurs qu’à leur mérite. On aurait dit une finale, où la moitié des entrées avaient été données à chaque club. Le club est en train de voir ce qui a bien pu se passer. C’est sans doute une erreur de calcul, de planification. Mais chez nous, ça ne doit pas arriver. C’est une déception supplémentaire, mais ce n’est pas une excuse».
Le président blaugrana est tout aussi choqué et énervé que son coach. «Cela ne se reproduira plus jamais. Nous avons des informations sur ce qu’il s’est passé. C’est scandaleux et honteux. Nous prendrons des mesures et nous les expliquerons». D’après Mundo Deportivo, les fans de l’Eintracht Francfort se seraient procurés des billets par l’intermédiaires de voyagistes non officiels ou grâce à l’achat de billets revendus partout sauf en Allemagne. Une stratégie qui a donc payé pour le club allemand qui a sorti le Barça.

Avec FootMercato

Check Also

Coupe du monde 2022 : La FIFA confirme un changement majeur

Une technologie semi-automatique sera chargée de détecter les hors-jeu lors du Mondial au …