Après son match perdu samedi dernier en Bundesliga face au Bayern Munich (4-1), Fribourg avait déposé un recours en raison d’un fait de jeu survenu en seconde période, où le club bavarois a joué pendant quelques secondes à 12 contre 11. La Fédération allemande de football a rejeté ce vendredi la plainte.

Le Bayern Munich risquait une défaite sur tapis vert pour son erreur. Mais le tribunal sportif de la Fédération allemande de football (DFB) a rejeté vendredi la plainte du SC Fribourg, qui réclamait une victoire face au club bavarois en arguant que le « Rekordmeister » avait aligné 12 joueurs sur le terrain pendant quelques secondes.

La victoire 4-1 du Bayern Munich acquise samedi est ainsi confirmée. Le champion en titre reste donc en tête de la Bundesliga avec 9 points d’avance sur Dortmund à six journées de la fin. Fribourg a toutefois la possibilité de faire appel de cette décision.

Fribourg voulait créer « une sécurité juridique »

Dans un communiqué pour annoncer sa plainte, Fribourg a souligné qu’il se trouvait dans un « dilemme dont il n’est pas responsable. » La situation a obligé le club « à jouer un rôle actif », ce qui ne l’intéresse pas. L’un des motifs de ce recours était de créer une « sécurité juridique dans des cas comparables » à l’avenir.

L’instance de la DFB a considéré que l’erreur n’était pas imputable au Bayern, mais à l’arbitre, qui n’a pas vérifié correctement les entrées et sorties du terrain lors de changements de joueurs effectués simultanément à la 86e minute.

A la suite de cette erreur, Kingsley Coman n’a pas quitté le terrain comme il l’aurait dû, et le Bayern a joué à 12 pendant environ 18 secondes, avant que l’anomalie ne soit repérée. Le score était alors de 3-1 pour le Bayern, et il ne s’est rien passé de notable pendant ces 18 secondes.

Check Also

Chelsea veut mettre 5 joueurs à la porte !

Chelsea veut offrir du sang neuf à Thomas Tuchel. Mais l’écurie anglaise veut aussi …