À l’heure où la FIFA vient de publier une étude militant en faveur d’une Coupe du monde tous les deux ans, son président a tenu une conférence de presse. Et certains propos ne manqueront pas de faire réagir.

La FIFA en remet une couche. Pour justifier sa volonté d’organiser une Coupe du monde tous les deux ans, l’instance dirigeante du football mondial a publié ce lundi un communiqué dans lequel elle affirme qu’une étude démontre qu’un Mondial plus fréquent rapporterait plusieurs milliards supplémentaires. L’argument financier imparable, surtout pour les fédérations moins fortunées. Mais plus tard, dans une conférence de presse organisée à l’occasion, Gianni Infantino jure que l’argent n’est pas la première motivation pour un tel changement. Promis.
« Nous ne pouvons pas dire au reste du monde : « c’est génial, le foot, c’est mondial, donnez-nous votre argent et regardez-nous à la télé. Dans certains pays, vous avez des Coupes du monde deux fois par semaine, parce que les meilleurs joueurs du monde jouent là-bas. Dans d’autres pays, régions, voire continents, vous ne voyez jamais les meilleurs joueurs durant toute votre vie. Nous devons y penser. Si nous ne voulons pas que les jeunes s’éloignent du football, il faut leur proposer des possibilités pour les émouvoir. Et rien de mieux qu’un Mondial tous les deux ans pour ça. Les experts que nous avons engagés nous ont montré que les jeunes veulent une Coupe du monde plus souvent », a-t-il déclaré, dans des propos relayés par TyC Sports Kicker, avant de poursuivre.

Décaler la CAN en automne

« Mon travail en tant que président de la FIFA est de travailler avec tout le monde et réfléchir à ce qui est bon pour le football ». Une affirmation qui fera sans doute sourire plusieurs observateurs. Et face aux questions sur l’opposition de l’UEFA à cette mesure, Infantino a expliqué que l’organisation présidée par Aleksander Ceferin n’y était pas favorable (elle a d’ailleurs l’intention d’intégrer les équipes sud-américaines à la Ligue des Nations pour mettre à mal le projet de la FIFA) tout simplement « parce qu’elle ne connaît pas les dernières études ». Mais ce n’est pas tout.
Outre son cher projet de Mondial tous les deux ans, Infantino veut également s’attaquer à la Coupe d’Afrique des Nations. Alors que plusieurs médias affirment que le président de la FIFA fait pression pour que la prochaine CAN soit annulée, ce dernier a avoué qu’il aimerait aussi que cette compétition soit déplacée en automne. « Si nous pouvons rationaliser le calendrier afin de garantir qu’une CAN puisse être jouée dans le cadre d’une fenêtre internationale plus longue à l’automne plutôt qu’en janvier et février, je pense que nous aurons déjà réalisé quelque chose d’assez important pour qu’il y ait moins de perturbations pour de nombreuses ligues qui ont des joueurs de nationalités africaines dans leurs compétitions », a-t-il indiqué, dans des propos relayés par RFI. Pour le bien du football, sans doute.

Avec FootMercato

Check Also

Mercato OM : Un autre club de ligue 1 s’intéresse à Bamba Dieng !

Écarté par Igor Tudor, Bamba Dieng est toujours à l’OM à deux semaines de la fin du …