Passablement agacé après la défaite du Borussia Dortmund samedi face au Bayern (3-2) dans le choc de la 14e journée de Bundesliga, Erling Haaland a dénoncé « un scandale ». En cause, entre autres, une action litigieuse qui aurait pu permettre au BvB de bénéficier d’un penalty.

Les mots sont durs et à la hauteur de sa colère. Forcément déçu après la défaite du Borussia Dortmund samedi face au Bayern Munich (3-2), au bout d’un Klassiker » ayant tenu toutes ses promesses, Erling Haaland a poussé un gros coup de gueule contre l’arbitrage. Comme plusieurs de ses coéquipiers. Pour le Norvégien, Felix Zwayer aurait dû accorder un penalty au BvB après un contact litigieux dans la surface entre Lucas Hernandez et Marco Reus (53e).

« Il était arrogant »

« Il y avait clairement penalty sur Reus. Je pense que c’est un scandale. J’ai demandé à l’arbitre : ‘Pourquoi vous n’allez pas voir (l’écran du VAR) ?’ Il m’a dit : ‘Non, ce n’est pas nécessaire.’ Maintenant je dois un peu me calmer. Je ne vais pas en dire plus, mais il était arrogant », a dénoncé Haaland au micro de ViaPlay. Jude Bellingham a été encore plus loin dans ses propos en dénonçant le penalty donné aux Bavarois en fin de match pour une main contestée de Mats Hummels (77e).

« Hummels ne regarde même pas le ballon. Vous donnez à un arbitre, qui a déjà truqué un match, le plus grand match d’Allemagne. A quoi vous attendez-vous ? », a lancé le jeune milieu de terrain anglais, en référence au passé sulfureux de Zwayer. Au début des années 2000, il avait été suspendu six mois par la Fédération allemande pour avoir avoué (trop) tard son implication dans un scandale de corruption ayant frappé le football allemand. Alors juge de touche, il avait été accusé d’avoir reçu 300 euros de la part d’un supérieur pour influer sur le cours d’une rencontre.

« Je pense que la faute de Hernandez sur Reus, qui n’est pas sifflée, était un penalty, et que le penalty sifflé contre Mats Hummels, pour une main alors qu’il ne voit pas le ballon et qu’il trébuche, est au minimum contestable, a réagi de son côté Marco Rose, l’entraîneur de Dortmund, expulsé pour être sorti de ses gonds après le penalty sifflé contre sa formation. J’aurais aimé que ce match se décide autrement. Cette saison je me suis toujours bien contrôlé, mais dans ce match très important, au vu des décisions d’arbitrage non justifiées, j’ai craqué ».

Après ce revers au goût amer, Dortmund occupe la deuxième place de la Bundesliga, à quatre longueurs du leader bavarois. Le podium est complété par le Bayer Leverkusen.

Avec RMC

Check Also

Chelsea veut mettre 5 joueurs à la porte !

Chelsea veut offrir du sang neuf à Thomas Tuchel. Mais l’écurie anglaise veut aussi …