Hier, le vieux adage « dominer n’est pas gagner » a pris toute sa signification à Anfield Road End. Après 68 matchs d’affilées sans la moindre défaite à domicile, Liverpool s’est incliné sur sa pelouse 0-1 face à la modeste formation de Burnley qui était relégable avant le coup d’envoi.

Présent en conférence de presse après match, l’entraîneur des Reds Jürgen Klopp a assumé l’entière responsabilité de la déroute de son équipe. « C’était un match impossible à perdre mais nous l’avons perdu. C’est de ma faute, car c’est mon travail de faire en sorte que les joueurs aient les bonnes sensations et la confiance suffisante pour faire les bons choix », a déclaré Klopp à Skysports .

Outre le revers inattendu, les champions en titre de la Premier League ont enchaîné hier leur 4ème matchs de rang sans inscrire le moindre. Mais le technicien allemand semble connaître la recette pour rompre cette mauvaise série. « Quand quelque chose ne marche plus, vous devez à nouveau essayer, plus longtemps et plus souvent », a assuré Klopp, lui aussi nerveux à tel point qu’il s’en est pris à l’entraîneur adverse Sean Dyche à la mi-temps, dans une altercation qui fait les choux gras de la presse anglaise.

Check Also

Barça : Joan Laporta de retour à la présidence !

Aux prises avec Victor Font et Toni Freixa, Joan Laporta va redevenir le président du FC B…