Sous la neige de Munich, le Paris Saint-Germain a fait l’opération quasi parfaite ! Le Paris SG a infligé une première défaite à domicile cette saison au Bayern Munich (2-3), la première pour Hansi Flick sur le banc bavarois en Ligue des Champions. Le club de la capitale a souffert, mais l’efficacité parisienne a fait la différence.

Les Parisiens ont parfaitement entamé cette rencontre avec l’ouverture du score de Mbappé après seulement trois minutes de jeu ! Servi par Neymar, l’attaquant du PSG profitait d’une faute de main de Neuer pour marquer très tôt dans ce match (0-1, 3e). Derrière, le Bayern a poussé pour égaliser rapidement, mais Navas, déjà décisif dès la 1ère minute sur un tir d’Hernandez, était impérial sur sa ligne devant Müller, Goretzka et Pavard. Les joueurs de Mauricio Pochettino souffraient, mais le gardien costaricien était encore présent au rendez-vous !

Totalement dominé depuis l’ouverture du score, Paris avait tout de même eu une opportunité de faire le break sur un but de Draxler, refusé pour un hors-jeu sur l’action. Mais le Paris SG ne laissait pas passer une troisième occasion lorsque Marquinhos, qui avait demandé le changement une minute auparavant pour une blessure aux adducteurs, faisait le break sur une passe lumineuse de Neymar (0-2, 28e) ! Toutefois, le Bayern ne rendait pas les armes. Et sur un centre de Pavard, Choupo-Moting marquait de la tête face à son ancienne équipe pour réduire l’écart (1-2, 37e). Ça pendait tout de même au nez des Parisiens qui avaient subi 15 tirs dans ce premier acte.

La deuxième mi-temps est repartie sur les mêmes bases. Le Bayern avait encore de nombreuses occasions, mais Navas repoussait tout. De son côté, le PSG restait dangereux sur des contres rapides, et Neymar butait sur Neuer à la suite d’un cafouillage dans la surface allemande. Mais ce sont bien les Bavarois qui pilonnaient le but parisien. Et à force de subir, Paris craquait une seconde fois sur une tête de Müller à la suite d’un coup franc de Kimmich (2-2, 60e).

On pensait que le PSG allait vivre une fin de match difficile pour maintenir ce score de parité, mais les Parisiens faisaient encore parler leur réalisme dans cette rencontre avec le deuxième but de Mbappé (2-3, 69e) ! Cinq tirs, quatre cadrés, trois buts… Paris avait fait preuve d’une terrible efficacité. Ce troisième but faisait mal au Bayern et le club de la capitale terminait bien le match pour conserver jusqu’au bout cet avantage qui place le PSG dans une position favorable avant la manche retour dans une semaine.

Porto 0-2 Chelsea 

Dominé dans le jeu, Chelsea s’est pourtant imposé contre le FC Porto (0-2) en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Un match qui s’est déroulé sur terrain neutre à Séville.

Longtemps neutralisés par une équipe de Porto très bien organisée, les Blues n’ont pas manqué de réussite dans cette rencontre. Grâce à un pressing haut ou parfois à leurs deux lignes basses bien compactes, les Portugais n’étaient absolument pas menacés en début de match. Ils se procuraient même les premières situations avec la volée d’Uribe au-dessus et le corner rentrant d’Otavio, difficilement sorti par le gardien Mendy !

C’était donc contre le cours du jeu, et après une erreur du latéral gauche Zaidu, que Mount (0-1, 32e) réussissait un superbe enchaînement dans la surface ! Pas de quoi interrompre la domination des coéquipiers de Pepe, dont la tête obligeait encore Mendy à intervenir sur corner. L’ancien portier du Stade Rennais était déjà décisif, et le scénario répétait après la pause lorsque l’international sénégalais remportait son duel face à Marega au retour des vestiaires. Avec la frappe de Luis Diaz qui frôlait le poteau, c’était sans doute la meilleure occasion des hommes de Conceição, dont la domination était encore stérile.

Chelsea s’en contentait et profitait même du deuxième cadeau de la soirée, à savoir l’erreur de Corona qui permettait à Chilwell (0-2, 85e) de filer seul au but ! C’était très bien payé pour les Londoniens, même s’il faut souligner que Pulisic venait de toucher la barre juste avant cette deuxième réalisation. Considérée à l’extérieur, l’équipe de Tuchel prend un net avantage avant le retour qui se jouera de nouveau à Séville.

Check Also

Mauricio Pochettino s’enflamme pour « la machine » Idrissa Gana Gueye

Tout comme à l’aller (3-2), le milieu de terrain du Paris Saint-Germain, Idrissa Gana Guey…