Le Paraguay rejette une nouvelle demande de libération de Ronaldinho

Un tribunal du Paraguay a rejeté une demande de libération de Ronaldinho, l’ancienne star brésilienne du football, détenu depuis quatre mois pour usage de faux documents officiels, a-t-on appris samedi de sources judiciaires. Une enquête a été ouverte concernant l’ancienne idole de Barcelone, du Milan et du Paris Saint-Germain pour ses liens supposés avec un réseau opérant dans les jeux de hasard et ayant recours à des passeports authentiques mais falsifiés. Ronaldinho et son frère Roberto de Assis Moreira ont été arrêtés le 6 mars pour utilisation de passeports paraguayens falsifiés. Les deux hommes sont depuis détenus dans un hôtel du centre d’Asuncion, aménagé en prison temporaire. Quelque 18 personnes ont déjà été arrêtées dans le cadre de cette affaire, pour la plupart des fonctionnaires des services d’immigration ou des policiers.

Toujours retenu avec son frère Roberto de Assis Moreira dans un hôtel de la capitale paraguayenne Asuncion, l’ancien joueur du Paris Saint-Germain, du FC Barcelone et de l’AC Milan attend toujours la fin de l’enquête et ne peux pas revenir au Brésil. Il risque toujours jusqu’à 5 ans de prison.