Tottenham : Mourinho trouve « magnifique » l’altercation entre Lloris et Son

José Mourinho a clairement apprécié l’accrochage entre Hugo Lloris et Heung-min Son ce lundi, à la mi-temps du match entre Tottenham et Everton (1-0). Le coach portugais y voit le signe que sa formation grandit en tant qu’équipe.

La scène en a surpris plus d’un. Deux des joueurs parmi les plus effacés du vestiaire de Tottenham, pas franchement réputés pour leur tempérament nerveux sur le terrain, s’agrippant sur le chemin du retour des vestiaires, alors que la pause venait à peine d’être sifflée par l’arbitre de la rencontre, lors du du match entre les Spurs et Everton (1-0). Le gardien de but français Hugo Lloris s’en est vivement pris à un coéquipier, l’attaquant sud-coréen Heung-min Son, et a été retenu par des coéquipiers.

Mourinho veut voir émerger « de fortes personnalités »

« C’est magnifique », a commenté José Mourinho au micro de Sky Sports, le sourire aux lèvres. Le coach portugais s’est dit « satisfait » de la réaction de son gardien, parti secouer son coéquipier. « C’est certainement la conséquence de nos échanges, a-t-il développé. S’il y a quelqu’un à blâmer, c’est moi. J’ai critiqué mes joueurs parce qu’ils ne sont pas assez durs envers eux et les uns envers les autres. J’ai réclamé de leur part qu’ils soient plus exigeants, qu’ils en demandent plus à leurs coéquipiers, qu’ils aient cet état d’esprit où chacun donne tout ce qu’il a pour son partenaire. »

Hugo Lloris n’aurait pas apprécié le peu de détermination de Son sur une action qui s’était terminée, quelques secondes plus tôt, par une frappe un peu trop croisée de Richarlison. Trois joueurs, dont le milieu de terrain international français Moussa Sissoko, se sont interposés et ont repoussé le gardien français pour que le différend se règle au vestiaire et pas devant les caméras. « Je pense que c’est très important pour que l’équipe puisse grandir. Nous avons besoin de fortes personnalités », a estimé Mourinho. « Je leur ai dit à la pause: avec ce type de réaction, je n’ai aucun doute que dans la deuxième période vous allez être solidaires jusqu’au bout », a-t-il même confié.

Avec RMC