Barça : la VAR, le Real… Bartomeu sort la sulfateuse

Suite à la large victoire du FC Barcelone à Villarreal (1-4), dimanche en Liga, Josep Maria Bartomeu en a profité pour sortir la sulfateuse. En effet, le président du club catalan s’est dit fatigué par l’utilisation de la VAR, qui selon ses dires, avantage un peu trop le Real Madrid, vainqueur de l’Athletic Bilbao (0-1), grâce à un nouveau penalty de Sergio Ramos.

Leader de la Liga durant la coupure, le FC Barcelone a peut-être dit adieu au titre au cours des derniers jours. En effet, le club catalan a concédé trois résultats nuls depuis la reprise, alors que le grand rival, le Real Madrid, réalise un sans-faute, prenant par la même occasion la tête du championnat avec quatre points d’avance.

Une situation que n’accepte pas Josep Maria Bartomeu. A l’issue du large succès de son équipe à Villarreal (1-4), dimanche, le président blaugrana a passé un coup de gueule qui risque de faire du bruit en Espagne.

L’énorme coup de gueule de Bartomeu

En cause, la victoire de la Maison Blanche face à l’Athletic Bilbao (0-1), grâce à un nouveau penalty de Sergio Ramos. Le deuxième consécutif. Le troisième en sept matchs post-confinement. «J’ai vu la fin de la seconde période à Bilbao. Une victoire de plus pour le Real Madrid et je vais répéter mon message. Cela me fait de la peine car nous avons le meilleur championnat du monde et que la VAR n’est pas à la hauteur» , a fait savoir le patron du Barça dans des propos repris par les médias espagnols.

«Cela se répercute sur certains résultats. Il semble que cela favorise toujours la même équipe. Même si certains de nos derniers résultats ne sont pas bons, la VAR ne s’est pas montrée équitable et il y a des équipes qui ont été lésées. Nous en avons parlé avec la Fédération Espagnole et la VAR doit être là pour aider l’arbitre. Nous avons tous vu beaucoup d’images et d’actions où la VAR n’a pas été équitable» , a soutenu Bartomeu, fatigué par les récentes décisions dont il s’estime victime.

Le Barça plus souvent sanctionné

Si cette sortie risque de faire jaser dans la capitale du Royaume, elle peut être compréhensible pour les fans du club catalan. Depuis le début de la saison, Barcelone est une des équipes à avoir obtenu le moins de penalties (6), soit un de moins que le Real Madrid (7). A titre de comparaison, c’est 13 de moins que sur l’ensemble de l’exercice 2015-2016, le record absolu en Liga (19). Plus surprenant, la formation de Quique Setién a concédé plus de penalties qu’elle n’en a bénéficié (7), très loin devant le rival madrilène (2).

Au niveau des expulsions, la différence globale par rapport aux saisons précédentes est aussi flagrante. Et pour cause, le FCB a écopé de 5 cartons rouges, contre 4 pour le Real, en 34 journées, tandis que ses adversaires n’ont eu que deux exclusions, pour une seule au Real. En prenant en compte ces différentes données, auxquelles il faut rajouter les avertissements, Barcelone est la 17e équipe la moins lotie du championnat espagnol, tandis que le Real se positionne au 4e rang. De là à confirmer que les Merengue sont avantagés, il n’y a pour le moment que Bartomeu pour le penser… publiquement.

Avec Maxifoot