Mercato : Plus que 12 jours pour lever la clause de Werner

Liverpool, United, Chelsea : Plus que 12 jours pour lever la clause de Werner

Sur les tablettes de trois clubs anglais, Timo Werner devrait quitter l’Allemagne cet été, mais ses courtisans devront s’activer rapidement s’ils veulent payer sa clause libératoire de 55 M€, qui expire le 15 juin.

C’est une nouvelle importante que soulève Sky Sports. N’importe quel club intéressé par Timo Werner, courtisé notamment par trois clubs anglais (Liverpool, Chelsea, Manchester United), aurait 12 jours pour déclencher sa clause libératoire s’il veut le signer pour moins de 60 millions d’euros. Après avoir prolongé l’été dernier jusqu’en 2023 avec le RB Leipzig, une clause libératoire de 55 millions d’euros est dans son contrat et expire le lundi 15 juin. Un départ de l’Allemand cet été semble inévitable, alors qu’il aurait lui-même déclaré vouloir passer à un club plus prestigieux où il jouera régulièrement.

Buteur à 32 reprises cette saison dont 25 buts en 29 matches de Bundesliga, Timo Werner s’est imposé ces dernières années comme un attaquant redoutable alliant vitesse, technique et justesse devant le but. Voilà ce qui fait de lui l’un des avant-centres les plus courtisés du marché. Et avec son jeune âge (24 ans), il pourrait être un très bon coup. Pressenti et parfois même présenté comme un futur joueur du Bayern, Werner privilégierait un départ à l’étranger, d’autant plus que le club bavarois s’est retiré d’un accord de 30 M€ pour le signer lors du dernier mercato estival.

L’Inter Milan, très intéressé par son profil, n’aurait pas les faveurs du joueur qui aurait comme cible Liverpool. Il a déclaré dans une interview à Viasport en février que Liverpool était la meilleure équipe du monde et que Klopp était le plus prestigieux des entraîneurs. Toutefois, si aucune offre n’est faite avant l’expiration de sa clause, Leipzig pourrait demander beaucoup plus d’argent pour Werner, alors que la crise sanitaire va empêcher certains clubs de faire des folies.