Liverpool va devoir se séparer de plusieurs joueurs pour enrôler Werner

Cet été ne va pas être un mercato très agité. Et encore moins pour Liverpool, qui devrait rapidement être sacré champion d’Angleterre si la saison reprend outre-Manche. Pourtant, les Reds, dont quasiment tous les joueurs et l’entraîneur ont récemment signé des prolongations de contrat, ont décidé de se faire un petit cadeau sur ce marché estival. Ils veulent, et on le sait depuis longtemps, rapatrier l’international allemand Timo Werner.

L’avant-centre du RB Leipzig a peut-être fait son temps dans son club et surtout le tour de la Bundesliga et évidemment il ne serait pas contre un challenge à Liverpool où il rencontrerait Jürgen Klopp, son compatriote, qui a déjà expliqué qu’il le considérait comme l’un des meilleurs attaquants du monde. Sa clause s’élèverait à 60 millions d’euros en juin et à ce prix précis, c’est une aubaine. Ou plutôt c’était.

https://1xbet.sn/?tag=d_42578m_1573c_

Trois joueurs en vente

En privé, l’Allemand explique que, malgré les intérêts supposés de Barcelone, Manchester United et Chelsea, les Reds étaient sa priorité pour la suite de sa carrière. Mais la crise liée au coronavirus est venu remettre beaucoup de choses en jeu, notamment les possibles futurs investissements sur le marché des transferts. « Nos revenus se sont stoppés, mais nos dépenses restent », souffle le club à The Athletic.

Cette même source ajoute qu’aucune signature significative n’arrivera cet été. Sauf si… le club anglais trouve preneur pour ses joueurs (Marko Grujic, Xherdan Shakiri et Harry Wilson). Toutefois, les pensionnaires vont devoir revoir -nécessairement- leurs ambitions financières à la baisse sur ces ventes, vu l’état actuel du marché. Si cela arrive, si et seulement si, Liverpool bougera pour Werner.

Avec FootMercato