PSG : Neymar dévoile son top 5 des moments forts de la saison

Confiné au Brésil, Neymar a dévoilé, via son agence de communication, le top cinq des moments forts de sa saison et de celle du PSG.

En cette période de confinement, le football se fait très rare et manque aux protagonistes et aux supporters, bien conscients que la suspension de la saison est pour le bien commun. Nul ne sait encore quand va reprendre la saison et si elle reprendra ou non, mais les footballeurs utilisent les réseaux sociaux et les médias pour donner de leurs nouvelles, et parfois même faire un bilan de la saison jusqu’à présent. Via son agence de communication brésilienne, Neymar a dévoilé son top 5 de ses moments forts de la saison.

PSG-Strasbourg (1-0), le 14 septembre

Forcément, Neymar s’est remémoré son premier but de la saison au Parc des Princes, après un été délicat, face à Strasbourg : « Ce fut un match difficile. Collectivement et individuellement. Un match intense et très disputé sans un seul instant pour se détendre. Je savais que je faisais un bon match, mais j’avais besoin d’un but à tout prix. C’était très important pour moi et pour le PSG. Je savais qu’un but pouvait commencer et changer l’histoire de cette saison, alors j’ai tenté d’y arriver avec tout ce que j’avais. J’étais un peu devant le ballon et il n’y avait pas d’autre choix que d’essayer une retourné. Dieu m’a béni et le ballon est parti … Il y a une curiosité dans cette histoire, parce que je sais seulement comment faire ça avec mon pied gauche. Si la balle était venu de l’autre côté, je ne l’aurais pas eu, c’est sûr. Et pour conclure, j’ai mis cet but comme l’un des buts les plus importants de ma carrière ».

Lyon-PSG (0-1), le 22 septembre

Son second souvenir date du mois de septembre, un but face à Lyon donnant la victoire au PSG : « Il y avait beaucoup de pression sur ce match, mais à la fin de celui-ci, encore une fois, comme avant, le but est venu. J’ai reçu une passe décisive de Di María. Une balle compliquée, puisque j’étais au milieu de trois joueurs. Grâce à Dieu, j’ai pris la bonne option pour le match et j’étais très heureux. J’ai retourné mon corps et l’ai mis sur ma gauche. Un but important ».

Lille-PSG (0-2), le 26 janvier

Neymar a également évoqué son but contre Lille, quelques minutes après avoir appris le tragique décès de son idole et ami, Kobe Bryant : « La mort de Kobe Bryan m’a beaucoup affecté. J’ai eu le plaisir de le rencontrer et d’apprendre un peu avec ce sportif, une idole pour moi. Nous avons appris ce qui s’est passé pendant la mi-temps du match. Nous étions très tristes. Vraiment tristes. C’était un match difficile et la nouvelle, au lieu de nous faire tomber, nous a fait grandir. Alors j’ai dédié ce but à Kobe. »

Lyon – PSG (1-5), le 4 mars, demi-finales de Coupe de France

Un autre temps fort de la saison du PSG a été le large succès contre le rival lyonnais en demi-finale de la Coupe de France alors que la partie était mal embarquée. Kylian Mbappé a inscrit un triplé dans cette rencontre, dont le Brésilien garde un très bon souvenir : « Lyon nous a causé des problèmes à chaque match que nous avons joué contre eux. Le score ne montre pas à quel point ce match a été difficile. Ce match était celui de Mbappé et il a joué un rôle essentiel dans la construction de la victoire ».

PSG – Dortmund (2-0), le 11 mars, 8e de finale retour de la C1

Enfin, pour finir en apothéose, Neymar a évidemment choisi la « remontada » du PSG face à Dortmund en Ligue des champions. La qualification contre le Borussia Dortmund au terme d’une magnifique soirée, malgré l’absence des supporters parisiens : « J’étais inquiet pour ce match. Les jours qui ont précédé ont été parmi les plus tendus. Mais je crois que, par-dessus tout, le groupe était uni et que tous les athlètes étaient prêts, des plus expérimentés aux plus jeunes, ils étaient tous essentiels à cette victoire. La nuit était spéciale. On aurait dit que j’étais à la Libertadores ! La foule à l’extérieur du stade nous a reçus dans les rues avec une fête incroyable. Ce dont nous avions besoin s’est produit là-bas, l’union de l’ensemble des acteurs et de la foule. Une autre chose inoubliable a été la fête avec la foule juste après le match. C’était beau !! Nous devons maintenant espérer surmonter cette grande crise afin de pouvoir continuer à travailler ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.