Coronavirus : l’annulation de la Serie A envisagée sans titre décerné

Plus de 70 000 cas et plus de 7 000 morts, l’épidémie de coronavirus fait des ravages en Italie, pays européen le plus durement touché. Si le football est bien évidemment secondaire face à une telle catastrophe sanitaire, les instances du football transalpin vont bien devoir prendre une décision concernant la poursuite de la saison en Serie A. Arrêtée depuis le 9 mars, celle-ci pourrait finalement ne pas reprendre.

En effet, La Gazzetta dello Sport nous explique ce mercredi qu’une suspension définitive de l’exercice 2019-2020 est sérieusement envisagée. D’après le média italien, la décision pourrait être entérinée si la reprise de la compétition était à nouveau décalée, alors que les instances espèrent que les clubs retrouveront les terrains à partir du 3 mai. Au vu de la situation actuelle en Italie, une reprise dans les temps semble utopique.

En cas de suspension définitive, la Ligue italienne prononcerait l’annulation de la saison en cours, alors qu’il reste 12 journées à disputer (13 pour certaines équipes). Soit un tiers des matchs, contrairement à d’autres championnats où il reste 9-10 journées à jouer (11 pour la Liga). Autrement dit, le titre de champion, propriété de la Juventus depuis 8 ans, ne serait pas décerné, alors que les équipes concernées par la relégation (Lecce, SPAL, Brescia) n’iraient pas en Serie B. En revanche, Benevento et Crotone, les deux premières formations de deuxième division, seraient promues dans une Serie A à 22 équipes pour 2020-2021.

Avec : Maxifoot

Leave a Reply

Your email address will not be published.