Linguère: célébration du cinquantenaire beaucoup d’émotions et des promesses d’union

A l’instar des autres clubs nés de la Réforme Lamine Diack, la linguère de Saint-Louis a fêté ses 50 ans ce week-end, à Saint-Louis. Pendant deux Jours, conférences, concert hlp hop et diner de gala ont rythmé la célébration d’un demi-siècle d’existence du club légendaire né des flancs d’Espoir de Saint-Louis et de la Saint-Louisienne.

Le point d’orgue de la manifestation a été incontestablement l’exposition organisée dans le jardin du mythique pont Faidherbe. Cette exposition retraçant plus d’un demi-siècle de football dans la ville tricentenaire a accueilli du beau monde. Outre les personnalités sportives de la vieille, d’autres sommités du football national étaient présentes comme le journaliste Abdoulaye Diaw et l’entraîneur Joe Diop. le président de la linguère, Amara Traoré, visiblement très ému, se dit déterminé à faire tout son possible pour préserver ce legs. «Ce qui est pire, c’est d’effacer ou d’oublier les mémoires, parce qu’on se base sur les mémoires pour faire le futur. Et comme je le dis, le passé n’est rien d’autre que l’action concentrée entre le présent et l’action déployée vers le futur. En venant aujourd’hui dans le jardin du mythique du pont Faidherbe, on a voulu revoir des Images. Comme vous le savez, les photos ont leurs histoires. Et aujourd’hui, ces images ont rappelé beaucoup de beaux souvenirs. li y a eu des larmes, de la joie et beaucoup d’anecdotes racontées aujourd’hui sur les grands moments et les grandes personnes qui ont marqué la Linguère, ces 50 ans dernières années. Je pense que les jeunes d’aujourd’hui ont besoin de ça», indique-t-il. «Avec cette exposition et les belles Images que j’ai vues aujourd’hui, je mesure le poids d’être président de la Linguère. En voyant toutes ces images et tous ces souvenirs, je mesure combien est la responsabilité d’être le président de la Linguère de Saint-Louis. Ce n’est pas contraignant, mais on attend beaucoup du président de la Unguère. Aujourd’hui et plus que jamais, je suis déterminé avec mon équipe et tous les Saint-louisiens à faire revivre ce passé-là, pour revivre ces moments-là pour que dons 50 ans encore, on puisse la fêter avec beaucoup de trophées, assure-t-il. 

Amara s’engage à unir tous les fils de Linguère 

L’ancien attaquant International, devenu entraîneur puis actuel président de son club de cœur, regrette toutefois que certaines valeurs aient été bafouées ces dernières années. «Quand on fait l’évaluation des 50 ans de la linguère, on se rend compte que, ces 15 dernières années, il y a beaucoup de valeurs qui ont été torpillées. Et aujourd’hui, il faut qu’on revienne à ces valeurs-là. En regardant bien ces photos, je pense qu’on n’a plus besoin de parler pour appeler à l’union. Je pense que ces photos sont un dénominateur commun pour réunir tous les Samba linguère dans l’essentiel», a soutenu Amara Traoré, qui a promis de faire tout son possible pour faire revenir tous les fils de la linguère et du football Saint-louis. «Personnellement, j’irai de mai-son en maison pour ramener tous les fils de la linguère afin que nous œuvrions tous pour notre patrimoine. J’appelle tous les fils de Saint-Louis, tous les Samba Linguère et tous les Sénégalais à nous appuyer, à accompagner, à faire de la Linguère un nouveau modèle de club et d’organisation par rapport à notre football. On ne le fera pas seul, on le fera avec tous les Sénégalais», a-t-il indi-qué. 

Source : Stades

Leave a Reply

Your email address will not be published.