Dani Alves explique pourquoi il n’a pas signé au Barça ou à la Juve cet été

Libre après la fin de son contrat au Paris Saint-Germain, Daniel Alves est retourné au Brésil cet été. Le latéral droit avoue avoir repoussé des offres de plusieurs grands clubs européens, comme le FC Barcelone et la Juventus Turin.

En fin de contrat avec le PSG l’été dernier, Dani Alvesa quitté le club de la capitale après deux saisons en France. Du haut de ses 36 ans, le polyvalent latéral brésilien a finalement décidé de rentrer au pays et de s’engager avec São Paulo sur un contrat de trois ans. Toujours convoqué avec la sélection brésilienne, Dani Alves peut ainsi espérer disputer la Coupe du monde 2022 au Qatar s’il a encore le niveau nécessaire pour faire partie des vingt-trois brésiliens.

Un facteur qui a bien évidemment influencé sa décision. En effet, Dani Alves avait encore largement les capacités d’évoluer en Europe et de répondre à un dernier défi dans un club européen, lui qui a remporté la Ligue 1, la Liga, la Serie A et bien évidemment la Ligue des champions au cours de sa carrière. Sa décision a surpris énormément de monde, mais Dani Alves l’a justifié dans une interview accordée à ‘The Players Tribune’.

« Certains pensent que j’ai une date de péremption »

« J’ai dit à mon équipe que je ne voulais rien savoir du marché pendant la Copa América. Je savais que si j’étais bon lors de la Copa, les gens verront de quoi je suis encore capable. J’avais plusieurs options après le tournoi. Mais aucune ne m’offrait ce que je voulais. Ce que je voulais, le point essentiel pour moi, c’était d’avoir une stabilité pour être apte à disputer la Coupe du monde 2022. C’était le point de départ pour mon prochain challenge. La plupart des clubs ne m’ont pas offert cela, parce qu’ils ne croyaient pas en moi. Parce qu’ils pensent que j’ai une date de péremption« , a indiqué le Brésilien.

« Je cherchais un nouveau défi. J’ai eu l’opportunité de revenir à la Juventus. J’ai aussi eu la possibilité de revenir au Barça, parce que j’en avais envie. Mais je ne décide pas de ce que je fais sur un coup de tête. J’ai pensé à ce que ces clubs pouvaient me donner. Comment cet endroit fera-t-il de moi une meilleure personne ? Comment cet endroit fera de nous un meilleur professionnel ? Comment cet endroit fera de moi un meilleur joueur ? », a conclu l’ancien du PSG.

Dani Alves a donc choisi de rentrer au pays et s’assure ainsi un temps de jeu plus conséquent et surtout un contrat assuré sur le long terme ce qui n’aurait certainement pas été le cas en Europe avec un contrat d’une année ou de deux ans au maximum. Au cours de sa carrière, Dani Alves a déjà participé à trois Coupes du monde, en 2010, 2014 et 2018 et espère très certainement avoir l’occasion de la remporter en 2022.

Source : Goal

Leave a Reply

Your email address will not be published.