Amical : retour réussi pour Neymar, le Brésil tenu en échec par la Colombie

Auteur d’un but et d’une passe décisive, Neymar a réalisé une performance remarquée pour son retour sur les terrains, mais le Brésil a été tenu en échec par la Colombie (2-2).

Trois mois après son dernier match, quasiment quatre depuis son dernier but marqué, Neymar a signé son retour vendredi soir au Hard Rock Stadium de Miami. Avec la sélection brésilienne, opposée à la Colombie, il a été impliqué sur les deux buts qui ont permis à son équipe d’arracher le match nul (2-2). Il a aussi joué l’intégralité des 90 minutes, un petit exploit vu les conditions météo extrêmement chaudes et humides sur le sud de la Floride.

Entré dans le match timidement, il a frappé une première fois à la 19e minute de jeu déposant parfaitement son corner, côté droit, sur la tête de Camisero, aux six mètres, pour l’ouverture du score (1-0, 19e). Sifflé par les supporters colombiens – bien plus nombreux – au moment de frapper le coup de pied arrêté, il ne s’est pas privé de les chambrer en levant un bras et mettant une main à l’oreille.

Plus en vue après la reprise, il a été à la conclusion d’une superbe action entamée par une ouverture au millimètre de Coutinho pour Dani Alves. Côté droit, ce dernier s’est enfoncé dans la défense avant d’adresser un centre à ras de terre au second poteau où son ancien coéquipier à Paris n’avait plus qu’à glisser le ballon dans le filet du plat du pied gauche (2-2, 58e). Pour le reste, il a beaucoup tenté mais a souvent manqué d’un petit coup de reins pour faire la différence. Logique pour une reprise.

Il a aussi connu une petite frayeur en fin de match (74e) lorsque Sanchez lui a asséné un violent coup d’épaule dans le dos au pied des tribunes. Il a alors perdu l’équilibre et a glissé la tête la première vers les panneaux publicitaires, manquant de faire tomber un agent de sécurité qui tournait le dos au jeu. Une action heureusement sans gravité. À noter qu’il aurait pu marquer en première période si son propre coéquipier, Firmino, – hors jeu en prime – n’avait pas été sur la trajectoire de son tir.

Tite : un match de Neymar « au-delà de nos espérances »

Après la partie, Tite s’est dit très satisfait de la prestation de son joueur. « Au-delà de nos espérances », a notamment souligné le sélectionneur. « On a parlé après les 45 premières minutes de faire attention parce qu’on peut voir quand un joueur n’est plus prêt à être performant. Mais le temps a filé et il a continué à réussir des choses, ça m’a surpris. »

La surprise n’a pas été aussi agréable pour l’ensemble de son équipe qui a souvent été mise en difficulté par la Colombie dans un match très intense. Les « Cafeteros » ont été les premiers en action, inquiétant la défense brésilienne dès la quatrième minute. Et si le Brésil a ouvert la marque, leur réaction n’a mis que cinq minutes à venir.

Luis Muriel a obtenu un penalty sur une faute grossière d’Alex Sandro qui a mis son pied dans la poitrine du Colombien après avoir été passé par le ballon. Le joueur de l’Atalanta a transformé le penalty lui-même en force au centre du but (1-1, 25e). Et moins de dix minutes plus tard, il a été bien décalé côté droit pour tromper Ederson d’un tir croisé sous le regard d’un Marquinhos impuissant (2-1, 34e). Mais ce sont bien les Brésiliens et Neymar qui ont le dernier mot dans cette partie sans vainqueur.

Avec : Francefootball

Leave a Reply

Your email address will not be published.