COUPE CAF 2019/2020 : Teungueth Fc sous la menace d’un forfait

Le vainqueur de la Coupe du Sénégal, Teungueth Fc, est confronté à des difficultés (recomposition de son effectif, problèmes financiers, non homologation du stade Ngalandou Diouf) pouvant compromettre sa participation à la Coupe Caf.   

Teungueth football club (Tfc) risque de déclarer forfait, à la Coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe. Les compétitions africaines (Coupe de la Confédération africaine de football et Ligue africaine des champions) vont démarrer au mois d’août 2019. C’est-à-dire dans un mois. Ceci a fini d’installer l’angoisse chez les dirigeants du club de Rufisque.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ont tenu, avant-hier, une conférence de presse pour lancer un cri du cœur.

Selon son directeur technique Alassane Dia, l’avancée de la date des joutes fait que le club n’est pas prêt pour y prendre part. En effet, l’ancien entraîneur de l’As Pikine souligne que la date rapprochée du 9 août prochain crée un profond un malaise. Il a d’abord évoqué la recomposition de l’effectif  du club. Cela, au moment où des joueurs sont déjà partis et d’autres sont sur le point de départ.

‘’La recomposition de l’équipe est quasi utopique, parce qu’au moment où nous parlons, sept joueurs sont officiellement partis. Pis, presque tous ceux que nous avions ciblés sont sous l’emprise des agents qui sont en train de nous créer d’énormes difficultés. Les joueurs qui sont restés ne font pas le nombre, alors que nous devons jouer notre premier match dans un mois’’, informe-t-il.

Pendant ce temps, poursuit le directeur technique de Tfc, un dossier ‘’extrêmement lourd’’, selon lui, avec la liste des joueurs retenus, doit être déposé au plus tard le 10 de ce mois à la Caf, sous peine de se voir infliger des amendes ou déclarer forfait’’.

La deuxième raison avancée par le responsable de Teungueth Fc, c’est la banqueroute financière dans laquelle se trouve la formation rufisquoise. A en croire le technicien, Tfc n’a plus de ressources financières dans ses caisses. ‘’Pour le moment, il n’y a aucune rentrée de fonds. Nous avons dépensé au cours de la saison plus de 190 millions pour gagner un trophée qui ne nous a rapporté que 20 millions de francs Cfa. Nous avons reçu une avance de 5 millions’’ ; tout en saluant le soutien des partenaires naturels que sont la Sococim et la mairie de Rufisque. Selon toujours Alassane Dia, leur équipe a besoin de 70 millions pour les deux tours préliminaires et 220 millions pour tous les matches de la Coupe Caf.

Toutefois, dit-il, ‘’nous ne restons pas les bras croisés. Nous frappons à toutes les portes, même à celle du président de la République à qui nous avons demandé une audience par lettre datée du 26 juin dernier. Mais jusqu’à présent rien’’, regrette-t-il.

Le troisième obstacle pouvant compromettre la participation de Tfc à la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe est la non homologation du stade Ngalandou Diouf par la Caf.  Monsieur Dia renseigne que son équipe risque de recevoir hors de chez elle, en cas de participation, malgré la promesse des autorités municipales de corriger les anomalies constatées dans la seconde tribune incriminée de l’infrastructure sportive.

Parmi les stades qu’il propose à l’instance dirigeante du football africain, figurent Alassane Djigo de Pikine,  Caroline Faye de Mbour et Lat Dior de Thiès. En cas de non homologation de ces stades, l’ancien entraîneur de la Sonacos de Diourbel signale que le club de la ville de Rufisque n’exclut pas de proposer de recevoir en Gambie. 

Source Enquêteplus

Leave a Reply

Your email address will not be published.