Mondial féminine 2019 : Les Américaines sacrées championnes du monde

Les Américaines sur le toit du monde ! Elles étaient les grandes favorites de cette compétition et ont assumé ce statut ! Lors de la finale de la Coupe du monde féminine, les Etats-Unis ont logiquement dominé les Pays-Bas (2-0) ce dimanche à Lyon.

Dès les premières minutes, les Néerlandaises ne se laissaient pas impressionner par les événements et rivalisaient avec les Américaines. Avec la maîtrise du ballon, les Etats-Unis disposaient du contrôle du jeu mais peinaient à approcher la cage adverse. Si les contacts étaient rugueux, cette finale avait du mal à décoller avec des opportunités très rares pour les deux formations.

Pendant de longues minutes, la fanfare néerlandaise présente dans les tribunes était la seule animation de ce match fermé… Puis sur corner, Ertz se procurait enfin la première occasion du match avec une frappe détournée par van Veenendaal. Juste avant la pause, la gardienne néerlandaise sortait le grand jeu avec une tête de Mewis déviée à bout portant, une volée de Morgan envoyée sur son poteau puis un arrêt sur un nouveau tir de Morgan ! Les Pays-Bas ont eu chaud…

Au retour des vestiaires, le rythme de la partie retombait avec deux équipes peu inspirées. Puis sur un ballon haut anodin dans la surface, van der Gragt ne maîtrisait pas son geste devant Morgan et concédait un penalty ! Face à van Veenendaal, Rapinoe ne tremblait pas et donnait l’avantage à son pays (1-0, 61e). Dans la foulée, Lavelle s’offrait un petit festival dans l’axe pour crucifier la gardienne néerlandaise d’un tir croisé (2-0, 68e) ! Superbe !

Quelques secondes plus tard, la Team USA avait encore l’occasion d’enfoncer le clou, mais Heath s’emmêlait les pinceaux devant van Veenendaal, qui réalisait par la suite deux parades devant Morgan puis Dunn. Largement dominatrices, les Américaines gâchaient plusieurs situations dans les dernières minutes mais remportaient finalement ce tournoi pour la 4e fois !

Leave a Reply

Your email address will not be published.