Ndongo D, Faada Freddy : « S’unir autour de Aliou Cissé pour la prochaine CAN »

Nous sommes à la rencontre du groupe Daara J Family.  En dehors des scènes musicales et des studios d’enregistrement, Ndongo D et Fada Freddy ont une autre passion commune: le football. Ils nous racontent le rapport avec ce sport et parlent de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations en 2019. 

Est-ce que vous avez pratiqué le football ? 

Ndongo D: Oui, Bien-sûr! J’étais même dans une école de football Jean Mendez à Colobane. J’étais un bon latéral. J’ai toujours aimé le football.

Faada: Moi aussi, j’ai été dans l’école de football Dame Diop (Ecole Medine)

J’étais un bon ailier droit. J’étais très technique aussi. Je me rappelle,  j’ai une fois dribblé un adversaire puis on s’est mis à se bagarrer. Ce qui m’a poussé a quitter cette école. Maintenant, j’ai un fils qui veut être professionnel. Il a 16ans et son rêve est de devenir footballeur pro. Il est déjà dans un centre de formation.

Est-ce que vous suivez toujours les matchs de football ?

Ndongo D: J’avoue que maintenant je ne suis pas trop les matches. Mais j’aime beaucoup la Can et la coupe du monde surtout quand le Sénégal y participe. Nous avons fait des tubes pour les Lions lors de la CAN 2012. C’est toujours un plaisir de supporter ton pays et on veut que cette année soit la bonne.

Faada: Oui, pour moi le football est un art. Je passe parfois du temps à regarder les plus beaux buts. J’aime la rivalité entre Cristiano et Messi. CR7 est un génie mais j’aime bien l’humilité de Messi.

Est-ce que vous suivez les performances des sénégalais à l’extérieur ?

Faada: Oui, bien-sûr! J’aime Sadio Mané et il faut vraiment saluer ce qu’il est en train de faire en Europe. C’est une fierté. J’ai aussi beaucoup de respect pour Aliou Cissé (Sélectionneur national du Sénégal).  En tant que Sénégalais, il a réussi à qualifier l’Equipe nationale en coupe du monde 16ans après sa première participation. Il est entrain de faire du bon travail. Pour moi, on doit prier et s’unir autour de lui pour aller décrocher le trophée en Égypte.

Ndongo D: Nous voulons aussi des dirigeants comme Malick Sy «souris » en 2002 qui travaillent  pour le football sénégalais.

Votre actualité ?

Depuis de nombreuses années, le groupe Daara J Family, se mobilise pour certaines causes: l’éducation, la santé afin de créer à un cadre de vie propice à la protection et à l’épanouissement de l’enfant. C’est dans ce sens que depuis 2010 le groupe Daara J et World Vision mènent une série d’actions pour la promotion des droits, la participation et le bien-être de l’enfant au Sénégal. Actuellement on prépare des tournées dans les écoles et partout au Sénégal pour sensibiliser les jeunes à la lecture.

Mamadou Ndiaye

Leave a Reply

Your email address will not be published.