Momo Cissé, défenseur du Jaraaf: « Au Sénégal, on ne paie pas les acteurs… »

Champion de Sénégal 2017, l’international sénégalais Momo Cissé revient en long et large sur sa carrière. L’ancien pensionnaire de Diambars garde de bons souvenirs de ses deux passages au Maroc.  Avec ses coéquipiers du Jaraaf, ils n’auront pas réussi à intégrer les phases de poule de la ligue des champions mais cette aventure laisse de très bons souvenirs au défenseur. Momo Cissé reste tout de même lucide et pense qu’il y’a du chemin à faire pour que les clubs sénégalais puissent arriver au niveau des grands d’Afrique. Il est l’invité de  » Découverte »

PRÉSENTATION

Je m’appelle Mouhamed Cissé mais je suis plus connu sous le nom de Momo Cissé. Je suis international Sénégalais et je joue comme défenseur central au Jaraaf de Dakar.

PARCOURS

J’ai débuté à l’École de football feu Pape Sagna de l’Asc Liberté 4 Dial Diop où j’ai joué en catégories cadette et junior avant de partir au Maroc en 2009 à Mas de Fès. Revenu au Sénégal en 2010, je suis reparti en Norvège. De retour au pays, j’ai signé à Yeggo puis à Diambars. Après le titre de champion en 2013, je suis encore reparti au Maroc pour signer au Kenitra Athlétic Club. En 2016 je suis revenu au bercail pour signer 1an au Teungeuth FC et depuis 2017 j’évolue au Jaraaf de Dakar.

PALMARÈS

Je suis vice-champion avec Yeggo en 2012 et champion du Sénégal en 2017-2018 avec le Jaraaf. J’ai joué deux fois la Coupe d’Afrique avec Diambars et cette saison avec le Jaraaf

LES INSUFFISANCES DU FOOT LOCAL

On manque de tout pour rivaliser avec les grands clubs d’Afrique: des infrastructures de qualité, de  bons terrains de football, la ferveur des supporters car ce qui se passe au Maroc est juste  phénoménal en matière de mobilisation. Il nous manque aussi de l’argent car ici on ne paie pas bien les acteurs et c’est dommage.

PARCOURS DU JARAAF EN LIGUE DES CHAMPIONS

C’était un très bon parcours car tout le monde a vu qu’on s’est très bien comporté à domicile où on a gagné tous nos matches et ce n’était pas facile vu le niveau de nos adversaires. On est déçu de s’être fait éliminé mais nous sommes des compétiteurs on va se remettre au travail. Nous allons garder en mémoire ces excellents souvenirs car nous avions beaucoup de jeunes joueurs qui découvraient l’Afrique pour la première fois. Nous n’avons pas à rougir de ce parcours, au contraire nous en sommes fiers et c’est le moment de remercier les dirigeants particulièrement le président qui nous a mis dans d’excellentes conditions sans oublier le vice-président, les supporters et les entraîneurs qui ont fait un travail colossal.

LE CLUB QUI M’A MARQUÉ

Diambars m’a marqué car c’est une institution hyper bien organisée. A peine avoir signé, je me suis dit que je n’allais pas y rester longtemps car toutes les conditions étaient réunies pour que les joueurs soient performants et signent des contrats professionnels. Alhamdoulilah à force de travail j’ai réalisé ce rêve. J’ai signé au Maroc même si j’avais d’autres opportunités de signer ailleurs. J’en remercie le Bon Dieu.

LE MEILLEUR COACH

Sans nul doute Malick Daf car c’est un gros bosseur et surtout il est très digne. Il n’est pas non seulement mon coach mais aussi mon père. Nous partageons beaucoup de choses que je ne peux évoquer ici mais je le remercie du fond du cœur.

MON MEILLEUR PARTENAIRE

Youssou Diagne, mon compère dans l’axe central du Jaraaf. Il est extraordinaire ce gars. C’est mon fils. On partage beaucoup de choses et il me voue un grand respect.

LE PIRE ADVERSAIRE

Rires, je n’en ai pas encore croisé sur un terrain.

MON PLUS BEAU SOUVENIR

Lorsque j’ai signé mon premier contrat de pro au Maroc. C’était un jour très spécial car je me disais que le travail venait de commencer pour moi.

L’ÉQUIPE NATIONALE DE MINI-FOOT, MES PROJETS

On prépare la coupe du monde en octobre et les gars vont commencer à s’entraîner sous peu. J’avais même des propositions un peu partout mais j’ai refusé car je me  concentre sur la fin du  championnat et espérer décrocher un très bon contrat à l’extérieur.

MOT DE LA FIN

Je remercie l’équipe de 13 football.com et je rends grâce à tous mes proches, ma famille, mes parents, tous mes fans qui  m’aiment et qui prient pour moi de près ou de loin. A bientôt pour de nouvelles aventures

TL26

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.