Youssouf Dabo: « Je préfère être numéro 1 chez moi qu’éternel numéro 2 ailleurs »

Il s’est qualifié pour la dernière finale de la Can U20 au Niger, a perdu contre le Mali aux tirs aux buts et s’apprête à aller au Mondial de la catégorie au mois de Mai prochain en Pologne.  Son coup de projecteur, l’actuel coach du Stade de Mbour l’a eu durant la dernière phase finale de la coupe d’Afrique des Nations des U20 mais depuis 3 saisons et demi, Youssouph Dabo se forge une réputation de fin tacticien et d’entraîneur en devenir. Nous l’avons rencontré au Stade Caroline Faye où il a l’habitude de s’entraîner avec son équipe le stade de Mbour. L’homme a des convictions, des ambitions. Ce qui ne l’empêche pas de poser un regard lucide sur le chemin qu’il lui reste encore à parcourir. De long en large, l’ancien joueur du Red Star se raconte. Il est l’invité du 13 Mag de cette semaine. Comment avez-vous appris ce métier d’entraîneur ?

J’ai commencé au Red Star avec les petites catégories, chez les U15 comme assistant. A l’époque je jouais aussi dans le club. Dans le même temps, je commençais à préparer mes diplômes et il était souhaitable que je pratique. J’ai fait les U15, les U17, les U19 et aussi l’équipe réserve. Lors de ma dernière année (saison 2014-2015), l’équipe de Red Star est montée en ligue 2 et on a mis en place un collectif dirigé par le directeur technique de l’époque et composé de quelques anciens joueurs dont moi…

 La suite de l’entretien, à découvrir ici sur notre chaîne Youtube 13TV:

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=N0MPDSBfOFs&feature=youtu.be[/embed]]]>

Leave a Reply

Your email address will not be published.