Meilleur buteur du championnat avec douze réalisations sous les couleurs de Reims qui affronte Lille ce dimanche, Boulaye Dia suscite des convoitises. Pourtant, l’attaquant rémois était encore loin du monde professionnel il y a peu.

Boulaye Dia a inscrit un doublé contre Saint-Etienne la semaine dernière portant son total à 12 buts en championnat.

Boulaye Dia fait partie des belles histoires. Celles des joueurs aux parcours atypiques qui n’étaient pas destinés à devenir footballeur professionnel. À 24 ans, l’attaquant du Stade de Reims n’en finit plus de gravir les étapes et est actuellement le meilleur buteur de Ligue 1 avec 12 buts, à égalité avec Kylian Mbappé. Pas mal pour un joueur qui était encore amateur du côté de sa terre natale d’Oyonnax il y a un peu plus de trois ans.

Après être passé sous les radars des différents clubs professionnels dont l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais, le joueur végète au Plastics Vallée FC en Régional, alternant entre petits boulots et intérim, le football comme hobby en fin de journée. Il a alors un peu perdu la flamme à cette époque et doit s’occuper de son père, malade, qui ne peut plus travailler.

Mais le tournant va avoir lieu à l’été 2017 lorsqu’il décide d’aller effectuer un essai à Jura Sud en National 2, après y avoir déjà évolué en U15 et U17. Pascal Moulin, l’entraîneur de l’équipe, connaît Boulaye de nom mais souhaite que le joueur le contacte « pour voir sa motivation et la personne qu’il était. Le courant est passé tout de suite », explique-t-il.

Une ascension fulgurante

Jura Sud, un club régulièrement observé par certains clubs professionnels, sera son tremplin. « Au bout de trois entraînements tout le monde a vu ses qualités incroyables. Je suis allé voir mes dirigeants pour le faire signer directement un contrat fédéral. Cela lui a permis de se sécuriser et de s’épanouir en ne pensant plus qu’au foot et plus aux à-côtés. »

Et Boulaye Dia justifie très rapidement la confiance de son coach en empilant les buts et les passes décisives, si bien que dès janvier des clubs professionnels viennent frapper à la porte pour le recruter. Le joueur restera jusqu’à la fin de la saison avant de s’engager avec Reims à l’été 2018. « Éclore aussi vite c’est la première fois que je vois ça », affirme son entraîneur de l’époque.

Pascal Moulin n’est pas surpris par la trajectoire du bonhomme étant donné son caractère : « C’est un garçon très à l’écoute des conseils et capable de les mettre en application très vite. Ça démontre une grande force de caractère et de l’humilité, détaille son ancien entraîneur toujours en contact avec l’attaquant. Il écoute tout le monde de la même façon que ce soit ses coaches en jeunes, moi, ou maintenant David Guion à Reims. Il est sans arrêt à la recherche de l’amélioration. »

Dans le vestiaire aussi l’attaquant a toujours fait l’unanimité. Prendre la grosse tête n’est pas le genre de la maison. « C’est quelqu’un d’assez réservé dans le vestiaire mais très souriant et chambreur, se souvient son entraîneur. Il a besoin du contact des autres pour se sentir bien. C’est quelqu’un d’attachant. »

Désormais international sénégalais au côté de Sadio Mané, Boulaye Dia est aussi le meilleur buteur de Reims en Ligue 1 au 21e siècle. Un statut qu’il pourra consolider d’ici la fin de saison avant un départ cet été voire dès cet hiver où les clubs anglais lui font les yeux doux.

Avec Ouest France

 

Check Also

Real Madrid : quand Sergio Ramos se moquait de Cristiano Ronaldo

Sergio Ramos , amis depuis… le 1er juillet 2009, date de l’arrivée de l’ancien joueur de M…