Dimanche dernier, Rüdiger et Kepa Arrizabalaga ont dû être séparés par leurs coéquipiers. Les deux joueurs se sont bagarrés. Une situation qui n’a pourtant pas créé de vives tensions entre les deux joueurs. Du moins, c’est ce que dit Thomas Tuchel.

Leur entraîneur, Thomas Tuchel, a indiqué mardi que les deux joueurs ne seraient pas sanctionnés.

Thomas Tuchel a assuré mardi que les bagarreurs du dimanche avaient enterré la hache de guerre et ne seraient pas sanctionnés pour leur comportement à l’entraînement. Après la défaite – la première de l’ère Tuchel – la veille contre West Bromwich Albion (2-5), Antonio Rüdiger et le gardien Kepa Arrizabalaga, restés tous deux sur le banc, en étaient venus aux mains, le second nommé reprochant au défenseur allemand une intervention à retardement.

« Nous avons calmé la situation immédiatement, a expliqué l’ancien entraîneur du PSG. Cela peut arriver quand tout le monde se livre à l’entraînement. Il n’y a eu aucune suite (à l’incident). Ils ont résolu ça de façon honnête et humble. il n’y aura pas de sanction pour cette situation. »

Cette mansuétude aurait-elle à voir avec le calendrier ? Les Blues doivent affronter le FC Porto en quarts de finale aller de la Ligue des champions, mercredi au Portugal.

Check Also

Edouard Mendy sous la menace, un nouveau gardien en approche à Chelsea

Pas forcément séduit par les performances de l’international sénégalais Edouard Mendy, Tho…