Al Ahly  et Aliou Badji réussissent un sacré coup contre le Wydad

 Al Ahly, club le plus titré de la compétition avec huit trophées, le dernier en 2013, a infligé au Wydad sa première défaite à domicile en 27 matches de Ligue des champions de la CAF, grâce aux buts de Mohamed «Afsha» Magdy (4e) et Ali Maaloul sur penalty (62e). Du côté du Wydad de Casablanca, on a manqué un pénalty en fin de première période.  Le sénégalais Aliou Badji a suivi la rencontre du banc des remplaçants.

Les Égyptiens sont bien partis pour prendre leur revanche, après avoir perdu en finale en 2017 contre le club marocain. Les quatre clubs encore en lice ont tous déjà gagné la compétition au moins deux fois. Un d’entre eux va succéder à l’Espérance de Tunis, vainqueur lors des deux dernières saisons. Avant les matches retour la semaine prochaine puis la finale prévue le 6 novembre, la deuxième demi-finale offre un autre duel entre clubs de Casablanca et du Caire: le Raja reçoit dimanche Zamalek, dans le même stade Mohammed-V de Casablanca.